Abattement spécial : qui sont les Français concernés ? Jusqu’à 5000 euros…

Face à impôts, certains contribuables peuvent bénéficier d'un abattement spécial. Mais qui peut y prétendre ?

© Abattement spécial : qui sont les Français concernés ? Jusqu'à 5000 euros... - Abattement spécial : qui sont les Français concernés ? Jusqu'à 5000 euros... - Source : IStock

Voir Ne plus voir le sommaire

En France, les finances publiques s’appuient sur de nombreuses contributions pour fonctionner. Ainsi, les propriétaires paient la taxe foncière, et les ceux qui le peuvent s’acquittent aussi des impôts sur le revenu. Et tout le monde paie la TVA sur de nombreux produits de consommation. Mais il existe pourtant des solutions pour réduire sa fiscalité, à l’image des crédits et réductions d’impôts. Mais sachez qu’il existe également un abattement spécial pour les personnes ayant plus de 65 ans, ou se trouvant en situation d’invalidité. D’ailleurs, son montant vient de connaître une hausse de 5,4 %. On fait le point tout de suite sur cet avantage fiscal à ne pas manquer.

Qui peut prétendre à cet abattement spécial ?

Pour bénéficier de ce dispositif, il existe des conditions à remplir. Ainsi, il faut appartenir à l’une des catégories suivantes :

  • Avoir fêté ses 65 ans avant le 31 décembre dernier.
  • Détenir une carte mobilité et inclusion.
  • Percevoir une pension d’invalidité militaire ou liée à un accident du travail. Dans ce cas, l’abattement spécial ne concerne que les personnes justifiant d’une incapacité d’au moins 40 %.

Attention, vous ne pouvez pas profiter de ce dispositif deux fois. Aussi, si vous remplissez plusieurs de ces critères, vous ne pourrez bénéficier de l’abattement spécial qu’une seule fois. De plus, si vous vivez en couple, la situation de votre conjoint entrera en ligne de compte.

Comment ça marche ?

Cet abattement spécial ne vaut que pour les foyers ayant un revenu net global inférieur à 26 400 euros par an. Cela inclut les rentes, salaires, retraites, mais aussi d’éventuels revenus locatifs. L’administration fiscale prendra aussi en compte vos charges et éventuelles déductions d’impôts.

A priori, si vous faites partie de ménages éligibles à cet abattement spécial, vous n’aurez aucune démarche à faire. En effet, le fisc l’appliquera automatiquement sur votre avis d’impôts. Voici les montants que cet avantage peut atteindre, selon votre situation.

Les foyers fiscaux dont le revenu net global se situe sous le seuil de 16 410 euros, l’abattement spécial peut varier selon votre situation maritale.

  • Pour une personne seule, ce coup de pouce atteindra 2 620 euros. Même chose si elle vit en couple avec une personne plus jeune, ou ne justifiant pas d’une situation d’invalidité.
  • Dans le cas d’un couple, ou chacun des membres remplit les conditions d’accès à ce dispositif, il grimpera à 5 240 euros.

Mais votre revenu net global reste compris entre 16 410 et 26 400 euros, vous pouvez aussi obtenir cet abattement spécial.

  • Pour une personne seule, cet avantage s’élève à 1 310 euros. Même chose, si vous partagez votre vie avec quelqu’un de plus, ou ne se trouvant pas en situation d’invalidité.
  • Pour deux personnes qui remplissent les critères d’accès à ce coup de pouce, il peut toutefois grimper à 2 620 euros.

Enfin, cet abattement spécial ne s’applique pas à ceux dont le revenu net global excède 26 400 euros par an. Cela dit, sachez qu’il existe d’autres astuces pour limiter le montant de votre fiscalité. Vous pouvez ainsi déclarer les dons que vous adressez à des associations. Même chose, si vous payez un hébergement en EHPAD. Vous avez alors droit à d’importants crédits d’impôts.

Source : L’indépendant

 

 

Accueil / Actualités / Abattement spécial : qui sont les Français concernés ? Jusqu’à 5000 euros…