Petites retraites : quelles sont les aides disponibles pour combler votre pension ?

Il existe de nombreux retraités avec des petites retraites qui rendent difficile le niveau de vie avec si peu.

© Petites retraites : quelles sont les aides disponibles pour combler votre pension ? - Source : Istock

Voir Ne plus voir le sommaire

Le passage à la retraite d’une personne active peut souvent être assez complexe. Surtout si vous n’avez pas assez cotisé, mais ne pouvez pas travailler plus. Dans ce cas, il reste possible de partir à la retraite. Mais pas à taux plein. Et cela crée donc des petites retraites avec des pensions assez basses. À tel point qu’il semble difficile de vivre avec si peu. Mais le gouvernement prévoit des aides dans ces cas de figure. Entre Aspa, ASI et ASS, il y a bien une aide qui pourrait vous convenir. On vous explique tout ici. 

Petites retraites et Aspa

L’une des aides les plus connues pour les petites retraites reste bien l’Aspa. Cette dernière prenait avant le nom de minimum vieillesse. Mais depuis, elle a pu évoluer. Elle se caractérise par un certain plafond. Ainsi, si une personne touche moins que ce plafond, elle pourra toucher la différence entre ses revenus et le plafond. Cette allocation permet donc de garantir un revenu minimal à chaque personne. Mais ce, à condition d’y être éligible. 

Ainsi, pour bénéficier de l’Aspa, il faut bien faire partie des petites retraites. En plus de cela, il faut avoir 65 ans, ou 60 ans si vous êtes en situation de handicap. Il faut aussi avoir la nationalité française et vivre de façon stable sur le territoire. En revanche, cette aide peut aussi se donner pour les étrangers avec un titre de séjour permettant de travailler depuis plus de 10 ans ou un ressortissant de l’Union Européenne. 

Bien sûr, pour avoir droit à l’Aspa, il faut donc une petite retraite, et plus précisément, il faut rester en dessous du plafond de l’Aspa. Pour une personne seule, le plafond reste à 961,08 euros, et pour un couple cela passe à 1 492,08 euros. Si vous pensez donc être éligible à cette aide, vous pouvez en faire la demande auprès de la CNAV ou de la MSA en fonction de votre régime. Il reste aussi possible de recevoir de l’aide de la part de votre caisse de retraite pour remplir la demande. Il faut aussi savoir que dans la réforme des retraites, le Président semble vouloir augmenter l’Aspa de plusieurs centaines d’euros. Mais rien n’est fait pour le moment

L’Allocation supplémentaire d’invalidité ou ASI


Il se peut également que vous ayez une petite retraite, mais que vous soyez en situation de handicap ou d’incapacité au travail. Mais dans ce cas-là, vous n’avez peut-être pas encore l’âge pour demander l’Aspa. Et bien là encore, il existe une aide pour vous. Ce, en attendant que l’Aspa prenne le relais. Il s’agit de l’ASI qui vient comme l’Aspa compléter vos revenus pour atteindre un plafond. Là aussi, il y a plusieurs conditions pour bénéficier de cette aide. Elle se verse soit par la sécurité sociale, soit par la MSA. 

Pour avoir droit à l’ASI il faut une invalidité générale de ⅔ ou plus, en revanche, il n’y a pas d’âge minimum. Là aussi, il faudra avoir la nationalité française et vivre de façon stable en France. Ou alors avec un titre de séjour et travailler depuis plus de 10 ans, être réfugié, apatride, avoir combattu pour la France. Ou encore comme le cite Femme Actuelle “bénéficier de la protection subsidiaire protection accordée à l’étranger exposé à un risque d’atteintes graves dans son pays d’origine, mais qui ne remplit pas les conditions pour bénéficier du statut de réfugié ; avoir combattu pour la France ; être ressortissant d’un État membre de l’Espace économique européen ; être Algérien, Andorran, Béninois, Cap-verdien, Congolais (République du Congo), Gabonais, Israélien, Malgache, Malien, Marocain, Monégasque, Sénégalais, Togolais, Turque ou Tunisien”. 

Les ressources restent aussi étudiées. Il faut donc avoir une petite retraite qui reste inférieur à 846,98 euros pour une personne seule ou 1481,21 euros par mois pour deux. Il faut savoir que si une personne du couple a droit à l’ASI alors le montant maximum reste de 549,78 euros, sinon il correspond aux montants des plafonds. 

L’allocation de solidarité spécifique ASS 

Ainsi, comme l’Aspa ne concerne que les personnes de plus de 65 ans, et l’ASI les personnes en situation de handicap, il reste possible que vous n’ayez rien trouvé. Pas de panique, il existe encore l’ASS. Cette aide vient donner des droits similaires au RSA. Le but restant alors que vous cherchiez un emploi de façon à contre-contrecarrer votre petite retraite avec un revenu en plus. Cette dernière ne reste attribuée que si vous n’avez plus de droit au chômage. Vous pouvez donc en faire la demande sur Pôle Emploi ou en agence. 

Pour bénéficier de l’ASS il faut donc chercher un emploi, tout comme le RSA qui reste une façon de favoriser le retour au travail. Cela reste une bonne méthode pour les petites retraites que de cumuler pension et emploi. Il faut tout de même avoir plus de 50 ans et être en recherche active d’un travail. Il faut aussi avoir travaillé au moins 5 ans au cours des 10 années passées et ne pas avoir plus de 125 euros mensuel pour une personne seule et 1 969 euros pour un couple

Ainsi, pour venir en aide à ces petites retraites, le montant de l’ASS semble de 17,90 euros par jour pour une personne seule. Cette aide peut se verser durant six mois, mais renouvelable sous certaines conditions. Aussi, si le statut de demandeur d’emploi prend fin, alors l’aide ne se versera plus. 

Source : Femme Actuelle

Accueil / Actualités / Petites retraites : quelles sont les aides disponibles pour combler votre pension ?