Médicaments : UFC-Que Choisir alerte sur les « publicités » des pharmacies concernant les rhumes

L’association Que Choisir a pu alerter les consommateurs sur les médicaments qui “soignent les rhumes”.

© Médicaments : UFC-Que Choisir alerte sur les « publicités » des pharmacies concernant les rhumes - Source : IStock

Voir Ne plus voir le sommaire

Récemment, avec le froid qui revient et les rhumes semblent, eux aussi, très présents. L’association Que Choisir a décidé de parler santé. En effet, elle déplore le nombre de pubs que l’on peut trouver à la télé ou même dans les pharmacies sur certains médicaments. Il se trouve que ces derniers en ventes libres paraissent bien inefficaces. Cela reste ce que l’association cherche à démontrer. On vous explique tout ici. 

La saison des maladies

Si l’été ne garantit pas des mois sans maladies, l’hiver garantit presque au moins un rhume par personne. Contre cette maladie très fréquente, les Français ont tendance à croire les pubs. On voit toutes sortes de médicaments, disponibles en vente libre, apparemment miracle pour cela. Mais, l’association Que Choisir ne semble pas en accord avec. Par ailleurs, il faut dire que des produits vendus pour lutter contre les rhumes, cela ne reste pas ce qu’il manque. 

Mais, les médicaments restent tout de même dangereux, il faut les utiliser avec parcimonie et ne pas en abuser. À prendre trop de médicaments, votre corps et les bactéries responsables des maladies finiront par s’y habituer, et ces derniers ne fonctionneront plus. Alors, pour guérir un rhume, il y a bien des manières. En revanche, le point important reste de faire en sorte de ne pas l’attraper. Il se trouve que tous les gestes barrières qui ont pu se mettre en place durant la Covid, n’empêchent pas que la Covid.

Durant la période de crise sanitaire, avec des lavages et désinfections très fréquentes des mains, il y avait bien moins de cas de grippe par exemple. Alors, avant de penser à vous guérir, pensez à vous protéger. Mais, même avec toute la prévention, cela arrive de tomber malade. Alors, entre la grippe, les rhumes et les gastros, on a bien souvent envie de guérir vite. 

Médicaments ou placebo ? 

Ainsi, les laboratoires ont cherché à développer des médicaments anti-rhumes pour répondre à la demande des Français. Mais, comme en 2018, la publicité pour les médicaments à base de pseudoéphédrine a pu se voir interdire, ils se rabattent sur d’autres produits. La plupart des produits anti-rhumes restent bien généralement composés d’antihistaminique, donnés pour les allergies normalement. Ou encore de la phéniramine ou chlorphénamine que l’on trouve dans les Fervex, Humex et autres produits du genre. 

Mais voilà, quand on passe ces médicaments anti-rhume à faire des tests, les résultats restent assez surprenants. Si les deux premiers jours, ils agissent un peu sur les symptômes, les rendant moins forts, pour les jours qui suivent, rien. Autrement dit, ils ne valent pas réellement mieux que des placebos. En revanche, quand ces derniers se couplent au paracétamol, il y a plus d’effet. Comme si tout cela ne venait que du paracétamol… Et, c’est bien le cas. 

Alors, si vous avez un rhume, il vaut mieux finalement prendre que du paracétamol. Surtout que tous ces médicaments, pourtant peu efficaces, ont bien des effets secondaires. Ils semblent plus importants chez les personnes âgés, mais créent quelques désagréments tout de même. On trouve des assèchement de la bouche, de la constipation, une vision floue, un dérèglement du rythme cardiaque et dans les pires cas des hallucinations et des confusions. 

Les risques à considérer

Prendre des médicaments n’est pas anodin. Il faut faire très attention à la composition de chacun. En prenant un médicament anti-rhumes qui a déjà du paracétamol, et en reprendre à côté peut faire augmenter les risques de surdosage, et des problèmes. Surtout que, comme Que Choisir le rappel, les antihistaminiques présents dans les médicaments de ce genre favorisent l’endormissement. Alors, pour la nuit, cela semble un plus, mais en journée, nettement moins. La conclusion générale tirée par la première association de consommateur en France reste de ne prendre que du paracétamol, mais à bonne dose

Source : Que Choisir

Accueil / Actualités / Médicaments : UFC-Que Choisir alerte sur les « publicités » des pharmacies concernant les rhumes