Recensement : attention aux arnaques, comment les éviter ?

En ce moment, les habitants de certains territoires sont concernés par le recensement. Comment être sûr qu'il ne s'agit pas d'une arnaque ?

© Recensement : attention aux arnaques, comment les éviter ? - Source : IStock

Voir Ne plus voir le sommaire

Dans notre pays, on recensait plus de 68 millions de Français en 2022. Bien sûr, tous ces gens ne se répartissent pas uniformément sur l’ensemble du territoire. Certains départements présentent une population très dense (comme le Nord, Paris, les Bouches-du-Rhône…). D’autres semblent un peu plus désertés par nos concitoyens, à l’image de la Lozère, de la Creuse ou du Cantal. Pour le gouvernement, avoir une idée précise de nombre d’habitants a une importance cruciale. Cela permet de mieux connaître la France, et de savoir quelles politiques il doit mettre en place. Ainsi, régulièrement, le recensement permet de compter les citoyens. Cela dit, il a lieu petit à petit, en plusieurs étapes. Malheureusement, certaines personnes malhonnêtes ont déjà pensé à utiliser ce prétexte pour monter des arnaques

Recensement : le calendrier officiel

D’après le site Service Public, cette opération n’aura pas lieu en même temps pour tout le monde. Ainsi, les habitants des villes de moins de 10 000 habitants feront l’objet d’un recensement du 19 janvier au 18 février 2023. Cela vaut pour les communes situées en France, en Guyane et dans les Antilles. Pour les petites collectivités, situées à Mayotte ou à la Réunion, l’opération se déroulera du 2 février au 4 mars.

Dans les grandes villes (plus de 10 000 habitants), le recensement se tiendra 19 janvier au 25 février 2023. Ces dates concernent France métropolitaine, les Antilles et la Guyane. En revanche, pour les grandes villes de La Réunion et de la Guyane, il aura lieu du 2 février au 11 mars 2023.

Si vous avez un doute concernant le recensement au sein de votre commune, vous pouvez le vérifier en quelques clics. Rendez-vous sur le site dédié à cette opération. Sur la page d’accueil, vous trouverez une barre de recherche. Elle indique « Ma commune est-elle concernée cette année ? ». Il vous suffit d’entrer la commune dans laquelle vous résidez, ou votre code postal, pour en avoir le cœur net.

Comment se déroule cette procédure ?

Rassurez-vous, le recensement reste totalement gratuit pour tout le monde. Si quelqu’un tente de vous faire croire le contraire, il s’agit d’un escroc. D’ailleurs, l’État alerte la population sur ce sujet. « Attention : Le recensement est gratuit. Ne répondez pas aux sites qui vous réclameraient de l’argent. »

Depuis peu, vous pouvez effectuer cette formalité en ligne. Au préalable, vous recevrez un courrier, avec les identifiants et mots de passe nécessaires pour vous connecter.  » Répondre par internet est la manière la plus simple de se faire recenser. Les agents recenseurs se présentent chez les personnes à recenser pour leur remettre une notice sur laquelle figurent leurs identifiants de connexion au site le-recensement-et-moi.fr. Elles peuvent ainsi répondre au questionnaire en ligne. »

Si vous n’avez pas la possibilité de participer au recensement par internet, un agent assesseur viendra vous apporter les documents et formulaires à renvoyer.

Dans tous les cas, ignorez les emails ou SMS au sujet du recensement. Comme nous venons de le voir, l’administration n’utilisera pas ces moyens de communications pour vous transmettre les documents requis. Si vous recevez un message, et que vous soupçonnez une fraude, n’hésitez pas à le signaler. Pour ce faire, passer par la plateforme Signal-Spam.

Source : France 3

Accueil / Actualités / Recensement : attention aux arnaques, comment les éviter ?