Aides vacances 2023 : vous êtes peut-être éligibles aux aides de la CAF

En France, les familles peuvent compter sur le soutien de la CAF. Voici les aides que vous pouvez solliciter, pour les vacances en 2023.

© Crédits photos : iStock

Voir Ne plus voir le sommaire

L’hiver a encore de beaux jours devant lui. Néanmoins, certains pensent déjà à planifier leurs congés d’été. En effet, les prix ont tendance à grimper à l’approche des vacances scolaires. Mais pour les familles, cette dépense représente aussi un gros budget. Ainsi, près de 46 % des enfants n’ont pas pu partir en vacances en 2021. Un triste constat, qui s’explique souvent par les difficultés financières de leurs parents. Heureusement, la CAF propose plusieurs solutions pour remédier à ce problème. Qu’il s’agisse de s’évader en famille, ou d’envoyer les plus jeunes passées du bon temps en colonie, il existe plusieurs aides, pour financer vos vacances en 2023. On vous explique tout.

L’importance du quotient familial

La CAF accorde un coup de pouce aux familles qui en ont le plus besoin. Pour plus de justice, elle doit donc tenir compte des ressources et de la composition du foyer. Ainsi, si vous souhaitez demander des aides pour vos vacances en 2023, la première chose à faire reste de déterminer votre quotient familial. Voici le calcul que l’organisme utilise :

 » Quotient familial = revenus bruts annuels (avant tout abattement fiscal) divisés par 12 mois + prestations / nombre de parts. »

En fonction de votre quotient familial, la CAF pourra vous attribuer une somme plus ou moins élevée. Avec ces aides, vous pourrez ainsi financer des vacances à votre famille en 2023.

À savoir : Si vous avez des revenus confortables, il est possible que n’ayez droit à aucune prestation pour partir en congés. Dans ce cas, votre employeur propose peut-être des avantages, avec le CE ou les chèques vacances.

À lire Arnaud Ducret mis à l’honneur dans une toute nouvelle série TF1, découvrez la date de diffusion

Les aides pour pendre des vacances en famille en 2023

Certains parents estiment que partir en congés avec leurs enfants a une grande importance. En effet, cela permet de créer du lien au sein de la famille. Dans ce cas, il faut prévoir un budget pour le trajet, mais aussi l’hébergement, la nourriture ou encore les activités. Si vous avez des petits revenus, la CAF peut donc participer, pour financer une partie du séjour.

À savoir : les aides destinées aux vacances scolaires 2023, ne peuvent financer que des départs qui ont lieu hors période scolaire. En aucun cas la CAF ne pourra vous aider pour un séjour, alors que les enfants sont supposés suivre leur cours. Il faudra ainsi pouvoir justifier : que les mineurs de moins de 16 ans sont bien scolarisés, et que leur école ferme bien ses portes lors des dates de congés indiquées.

Pour un séjour en famille, vous devez demander à percevoir des Aides Vacances Famille (AVF) en 2023. Dans ce cas, sachez que la CAF ne prendra en charge qu’une partie de l’hébergement. Mais elle ne financera aucun frais annexe : assurance, nourriture, téléphone,…

Enfin, pour obtenir ces aides vacances en 2023, vous devrez réserver votre séjour auprès d’une résidence conventionnée. Pour ce faire, vous pouvez consulter la liste des établissements partenaires sur le site VACAF.fr. Voici quelques exemples :

À lire New York, police judiciaire : un acteur historique quitte la série, son remplaçant dévoilé

  • Résidence Néméa – Les Carrats – à Port-Leucate (11370)
  • Camping Les Foulons – à Tournn-sur-Rhône (07300)
  • Village Sous Les Pins – Les Erables – à Leon (45550)

Les partenaires labellisés VACAF se trouvent dans toute la France, et il y en a pour tous les goûts.

Comment fonctionne l’AVF ?

Lorsque vous avez réservé votre séjour, la CAF ne vous verse pas les aides vacances 2023. Elle règle directement une partie de la facture d’hébergement auprès de l’établissement. Le montant de la participation dépend de votre quotient familial. De plus, vous devez réserver un séjour de 8 jours (soit un minimum de 7 nuits).

  • Si votre quotient familial reste inférieur à 350 euros, la CAF financera 70 % du coût de l’hébergement, dans la limite de 600 euros.
  • Si votre quotient familial se situe entre 351 et 450 euros, les aides vacances 2023 s’éleveront à 60 % de la facture, plafonné à 500 euros.
  • Ensuite, si votre quotient familial se situe entre 451 et 600 euros, la CAF participe à hauteur de 45 %, dans la limite de 350 euros.

Enfin, sachez que les personnes qui perçoivent la prime d’activité, ayant au moins un enfant à charge, peuvent aussi bénéficier des aides vacances de la CAF en 2023. Dans ce cas, le financement atteint 30 %, plafonné à 250 euros. Cela vaut pour ceux qui ont un quotient familial compris entre 601 à 1000 euros.

Les aides vacances enfants (AVE) en 2023

Si vous souhaitez réserver un séjour collectif en colonies de vacances, vous pouvez aussi obtenir un coup de pouce de la CAF. Là encore, vous trouverez une liste d’organismes labellisés VACAF sur le site dédié. Voici les établissements concernés :

À lire « Tu nous as envoûtés » : une candidate amputée d’une jambe bouleverse le plateau de The Voice

  • Les camps de vacances déclarés auprès de la Direction départementale de la cohésion sociale.
  • Les gîtes d’enfants et placements de vacances.
  • Les collectifs de vacances.

Le séjour sélectionné devra comprendre 5 jours minimum (soit 4 nuits sur place). Les aides vacances que vous pouvez espérer en 2023, dépendent, là encore, de votre quotient familial.

  • Jusqu’à 42 euros par jour et par enfant, pour les familles ayant un quotient familial inférieur à 350 euros.
  • Jusqu’à 35 euros par jour et par enfant, pour ceux ayant un quotient familal entre 351 et 450 euros.
  • Jusqu’à 28 euros par jour et par enfant, pour les ménages avec un quotient familial compris entre 451 et 600 euros.

Dans tous les cas, les parents doivent régler au moins 10 % du séjour. La CAF ne verse pas les aides vacances 2023 aux parents. Elle les adresse directement à l’organisateur du séjour.

Les publics éligibles

Pour résumer, les aides vacances 2023 accordées par la CAF s’adresse aux allocataires qui perçoivent déjà des prestations sociales :

  • Allocations Familiales
  • Allocations de logement familal
  • RSA, APL, PAJE,  AAH, AJPP, AEEH

Il faut également avoir un quotient familial inférieur à 600 euros pour obtenir ces aides vacances en 2023.

À lire « Le petit garçon que tu deviens » : Laurent Ournac adresse une touchante déclaration à son fils Léon

Pour éviter une déception, il vaut mieux déposer votre demande au plus tôt. Pour ce faire :

  • Connecter vous au site VACAF.
  • Sélectionnez le séjour que vous souhaitez réserver.
  • Contacter l’établissement, en précisant que vous allez demander des aides vacances 2023 par le biais de la CAF.
  • Si votre demande est validée, l’organisateur du séjour devra vous inscrire sur le site VACAF.
  • Vous devrez ensuite confirmer la réservation en payant l’acompte pour le séjour.
  • Vous n’avez pas à payer l’intégralité de la facture, mais uniquement le reste à charge, une fois les aides vacances 2023 de la CAF déduites.

Si vous avez besoin d’accompagnement, vous pouvez aussi vous tourner vers le point d’information vacances (PIV), situé près de chez vous.

Sources : caf.fr

JeSuisFrançais est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Accueil / Actualités / Aides vacances 2023 : vous êtes peut-être éligibles aux aides de la CAF