Qu’est-ce que le circovirus, ce nouveau virus qui s’attaque au foie ?

Le 3 janvier 2023, des scientifiques français ont pris la parole pour annoncer qu'un virus avait été détecté pour la première fois sur...

© Crédits photos : iStock

Voir Ne plus voir le sommaire

Il s’agit d’une grande nouvelle qui a fait beaucoup de bruit dans le monde scientifique. Et cela concerne un circovirus, plutôt qui existe déjà chez les animaux. Mais le 3 janvier dernier, dans la revue Emerging Infectious Diseases, plusieurs chercheurs ont confirmé l’identification d’un premier cas chez l’être humain. Ce nouveau virus, porte ainsi le nom de Human Circovirus 1 (HCirV-1). Et d’après les premières informations transmises par les scientifiques, il ferait surtout des dégâts au niveau du foie. On vous explique tout ce qu’il faut savoir sur cette maladie.

Circovirus : de quoi parle-t-on ?

Assurez-vous, ce nouveau Virus n’a rien à voir avec le COVID-19. Le responsable du laboratoire Découvert de pathogènes de l’Institut Pasteur, Marc Eloit a participé à l’étude publiée récemment un sujet de cette pathologie. Et voici comment ce professeur définit le virus.

« Les circovirus sont des virus nus à ADN simple brin, circulaire. Ce sont les plus petits connus parmi ceux capables d’affecter des vertébrés. »

D’après lui, le Circovirus, lorsqu’il concerne les animaux, déclenchent des problèmes au niveau des reins, des voies respiratoires ou encore de l’appareil de reproduction.

 » Chez le porc, ils sont courants. L’un d’entre eux est très pathogène et un vaccin est largement utilisé. »

D’ailleurs, la communauté scientifique a découvert ce virus en 1974, là encore sur un cochon. Mais le Circovirus peut aussi toucher d’autres animaux.

 » Les virus de cette famille sont aussi courants chez d’autres espèces comme les oiseaux. »

Dernièrement, cette maladie a affecté une patiente de 61 ans. Cette femme avait subi une double greffe (coeur et poumon), il y a une quinzaine d’années. Mais depuis, la Française prenait un traitement immunodépresseur. Ce détail a beaucoup facilité la détection du virus.

« Chez les personnes immunodéprimées, on identifie plus facilement des infections virales que chez d’autres ».

Toutefois, on pourrait tout à fait retrouver ce virus chez des personnes n’ayant pas de problème immunitaire.

 » Cela peut être un premier signe d’un virus que l’on peut étudier ensuite dans une population plus générale. »

Un virus dangereux ?

La découverte du HCirV-1 ne signifie pas forcément que cette maladie aura de lourds effets, selon le virologue de l’Institut Pasteur.

 » Identifier un circovirus chez l’Homme n’est pas un indice de gravité ou de nouvelle émergence. » 

Comme ce virus existe depuis des décennies, on peut même supposer que d’autres humains l’ont déjà contracté par le passé, sans qu’on puisse le détecter.

 » On ne fait peut-être que mettre en évidence un virus présent depuis longtemps et resté ignoré. »

Néanmoins, dans le cas de la patiente atteinte par ce circovirus en 2023, l’équipe médicale a aussi diagnostiqué une hépatite. Or selon l’Institut Pasteur, le virus pourrait avoir un lien avec cette maladie.

« La multiplication du virus dans les cellules hépatiques a été révélée, démontrant le rôle du HCirV-1 dans les dommages au foie. » 

Pour les scientifiques, cette découverte pourrait donc permettre de soigner d’autres patients, présentant une hépatite sans cause identifiée.

 » Il y a beaucoup de cas d’hépatites qui restent inexpliqués. On a d’ailleurs reçu des demandes pour avoir accès aux outils de diagnostic (PCR) de ce virus qui ont été développés pour l’occasion. »

Une nouvelle pandémie ? Le professeur de virologie se veut rassurant. En effet, on vient seulement de découvrir le HCirV-1. Aussi, il vaut mieux éviter les conclusions alarmistes pour le moment.

 » On ne sait pas encore si c’est un virus à risque pour la population générale non immunodéprimée. »

Sources : ladepeche.fr

JeSuisFrançais est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Accueil / Actualités / Qu’est-ce que le circovirus, ce nouveau virus qui s’attaque au foie ?