Allocation de rentrée scolaire : ce que va changer la hausse des plafonds

En France, davantage de parents peuvent compter sur l'allocation de rentrée scolaire, versée par la CAF, au mois d'août.

© Crédits photos : iStock

Voir Ne plus voir le sommaire

Chaque année, cette prime donne un précieux coup de pouce à environ 3 millions de familles françaises. L’objectif ? Aider les parents face aux dépenses induites par la rentrée scolaire : vêtements neufs, cahier, stylo, livres, cartables, toutes ces fournitures ont un coût ! Ainsi, l’allocation de rentrée scolaire concerne tous les parents ayant des enfants âgés de 6 à 18 ans scolarisés dans l’enseignement primaire ou secondaire. En 2022, con montant avait déjà fait l’objet de 4 %. Mais désormais, c’est le plafond de ressources permettant de la percevoir qui va grimper à son tour. Résultat ? Certains foyers, qui ne bénéficiaient de cette prime l’an dernier, pourraient bien y avoir droit l’été prochain. On vous explique tout.

Comment obtenir l’allocation de rentrée scolaire ?

Vous pouvez demander cette prestation à la CAF ou la MSA, dès lors que vous avez au moins un enfant de 6 à 18 ans, qui suit une scolarité. Pour ce faire, il vous suffit de vous connecter au site de l’organisme pour renseigner vos données. Pensez à le faire quelques mois en amont de la rentrée, afin d’éviter tout retard dans le traitement de votre dossier. Concernant l’allocation de rentrée scolaire, il faut simplifier avoir des revenus qui entrent dans les plafonds de ressources en vigueur.

Bonne nouvelle : ils viennent d’augmenter. Les plafonds tiennent compte des revenus de l’année N-2. Ainsi, pour obtenir ce coup de pouce en août 2023, vous devez indiquer vos revenus de l’année 2021. Voici le barème de l’allocation de rentrée scolaire :

À lire Arnaud Ducret mis à l’honneur dans une toute nouvelle série TF1, découvrez la date de diffusion

  • Si vous avez 1 enfant à charge, vous ne devez pas gagner plus de 27 775 euros par an. En 2022, le plafond était de 25 370 euros par an.
  • Pour 2 enfants, le plafond se situe à 31 723 euros (contre 31 225 euros en 2022).
  • Pour 3 enfants à charge, il faut gagner moins de 37 671 euros (contre 37 080 euros en 2022)
  • Si vous avez quatre enfants, il faut gagner moins de 43 619 euros par an (42 935 euros en 2022)

Combien puis-je toucher grâce à cette prime ?

Le montant de l’allocation de rentrée scolaire varie ensuite selon l’âge des mineurs à charge :

  • De 6 à 10 ans, chaque enfant donne lieu à un versement de 392,05 euros
  • De 11 à 14 ans, chaque jeune permet de toucher 413,69 euros
  • Enfin, les 15-18 ans ont droit à 428,02 euros d’allocation de rentrée scolaire.

S’agissant d’une aide uniquement destinée aux élèves, la CAF peut exiger un certificat de scolarité. De plus, si vous avez des enfants ayant 16 à 18 ans, il faudra déclarer leur situation (qu’ils soient déscolarisés, scolarisés ou en apprentissage). Si avez déjà reçu l’allocation de rentrée scolaire par le passé, vous n’avez pas de démarches administratives à faire. Néanmoins, il faudra bien mettre vos informations à jour : situation familiale, nombres d’enfants à charges (avec leurs dates de naissance respectives). Enfin, veillez à bien renseigner chaque trimestre dans votre espace personnel CAF.

Par ailleurs, ce coup de pouce reste cumulable avec les bourses sur critères sociaux, obtenus durant le collège et le lycée. Si, malgré tout, vous dépassez les plafonds de ressources, vous ne pourrez pas prétendre à l’allocation de rentrée scolaire. Ou du moins, pas en totalité. Ainsi, il est possible de contacter la CAF ou la MSA, pour faire une demande d’allocation partielle.

Sources : actu.fr

JeSuisFrançais est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Accueil / Actualités / Allocation de rentrée scolaire : ce que va changer la hausse des plafonds