Prime Inflation : allez-vous bénéficier du versement prévu à la mi-octobre ?

La prime inflation continue d'être versée aux Français avec ce nouveau versement pour la mi-octobre, mais qui concerne-t-il ?

© Prime Inflation : allez-vous bénéficier du versement prévu à la mi-octobre ? - Source : Getty Images

Voir Ne plus voir le sommaire

La prime inflation est de retour. Il y a quelques mois, 38 millions de Français l’ont perçu. Ce sont cette fois-ci dix millions de personnes qui sont concernés par cette nouvelle prime. Comme son nom l’indique, elle a été créée pour aider les Français à vivre pendant cette période d’inflation record. Qui sont les derniers Français concernés par le versement de la prime ? Je suis Français vous explique tout.

À combien s’élève la prime inflation ?

Toutes les personnes qui reçoivent la prime touchent 100 euros. Mais certains foyers vont avoir plus d’argent que d’autres. Cela dépend de la présence ou non d’enfants. En effet, aux 100 euros prévus par la prime Macron, il faut ajouter 50 euros par enfant. Certains Français ont déjà reçu la somme attendue. Pas de panique si ce n’est pas votre cas. En effet, le versement se fait en plusieurs étapes, réparties sur plusieurs semaines.

Qui va recevoir le prochain versement ?

Le prochain versement est prévu pour la mi-octobre. Ce sont les personnes de plus 65 ans, qui perçoivent l’allocation de solidarité aux personnes âgées qui sont concernées. C’est l’avant-dernier versement. Le dernier sera versé en novembre, dans un mois. Ce sont cette fois-ci les bénéficiaires de la prime d’activité qui sont concernés. Mais ces derniers ne vont pas toucher 100 euros comme les autres. En effet, le montant est fixé à 28 euros par personne. Pour les enfants à charge, il faut ajouter 14 euros supplémentaires.

La prime inflation a été versée aux bénéficiaires de minimas sociaux, de la prime forfaitaire mensuelle, de l’allocation de solidarité spécifique et aux étudiants boursiers. En effet, ils étaient concernés par le premier et le deuxième versement de la prime.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par MaVoie (@mavoieorg)

Les autres coups de pouce de l’État pour lutter contre l’inflation

Début août, le Sénat a adopté en première lecture le second volet des mesures en soutien au pouvoir d’achat. Les débats ont été longs, et c’est finalement vers 4 heures du matin que les mesures ont été adoptées. Impossible, dès lors, de mettre en place l’augmentation de 4% des pensions de retraite pour le mois d’août. Cette revalorisation a été mise en place pour le versement du mois de septembre. Elles ont ainsi augmenté de 5.1% sur l’année (car déjà indexées sur l’inflation en janvier). Le RSA augmente également puisqu’il passe ainsi de 575 euros à 598.

Des aides bienvenues mais qui ne suffisent pas à rassurer les Français, inquiets par l’ampleur de cette crise. Les familles monoparentales notamment sont très inquiètes. 78% d’entre elles s’attendent à continuer à perdre en pouvoir d’achat. À l’inflation viennent, en outre, s’ajouter d’autres crises, comme la crise énergétique. Les pénuries ne sont pas en reste, du côté de l’alimentation comme des carburants.

Si le versement de cette prime est donc attendu, le gouvernement sait qu’il a fort à faire pour rassurer les citoyens, et surtout pour passer l’hiver sans encombre et problème majeur. Le pire ? Une pénurie d’électricité.

Accueil / Actualités / Prime Inflation : allez-vous bénéficier du versement prévu à la mi-octobre ?