Aide du gouvernement : cette prime de 100 € prolongée jusqu’à fin mars, n’oubliez pas de faire votre demande

Lancée depuis le 16 janvier dernier, cette aide du gouvernement cible les personnes qui travaillent en gagnant de petits revenus.

© Crédits photos : Istock

Voir Ne plus voir le sommaire

L’année 2022 n’a pas été de tout repos pour les automobilistes. En effet, en plus de l’inflation galopante qui a touché le pays, ils ont dû subir de fortes hausses des tarifs en stations services. Résultat ? Des prix qui frôlent les 2 euros par litre de carburant. Aussi, l’État a proposé une ristourne durant quelques mois, pour limiter la casse. Mais depuis le 31 décembre dernier, ces réductions n’ont plus cours. En revanche, une nouvelle aide du gouvernement a pris le relais. Elle s’adresse à 12 millions d’actifs, qui ont des revenus modestes. D’ailleurs, les délais accordés pour effectuer cette demande viennent d’être prolongés. On vous explique tout.

Aide du gouvernement : ce formulaire va rester en ligne plus longtemps

Présentée le 7 décembre dernier, cette mesure vient remplacer les ristournes appliquées ces derniers mois dans les pompes à essence. L’objectif ? Accorder les aides aux travailleurs qui en ont le plus besoin, ce qui signifie qu’elle s’adresse aux personnes qui justifient de ressources limitées. Mais cette aide du gouvernement tient aussi compte de la composition de votre foyer. Ainsi, voici les plafonds de ressources en vigueur pour obtenir l’indemnité carburant :

  • Une personne seule ne doit pas gagner plus de 1314 euros nets par mois, pour prétendre à ce coup de pouce.
  • Pour un couple avec deux enfants à charge, ce plafond passe à 3 941 euros nets par mois.
  • Et, pour une famille contenant deux adultes et 3 mineurs, il suffit justifier de revenus inférieurs à 5 255 euros nets par mois, pour obtenir cette aide du gouvernement.

Initialement, les demandes devaient se faire via le site des impôts, du 16 janvier au 28 février 2023. Mais récemment, les pouvoirs publics ont annoncé la prolongation de ce délai, qui court désormais jusqu’à la fin du mois de mars. Elle permet aux conducteurs, d’obtenir une indemnité de 100 euros. Un dispositif qui équivaut à une réduction de 10 centimes par litre, d’après la Première Ministre, Élisabeth Borne.

Pourquoi les délais changent ?

Malgré toute la communication qui a eu lieu autour de cette aide du gouvernement, peu de personnes ont déposé une demande. Pour Bruno Le Maire, Ministre de l’Économie, cette situation traduit un manque de compréhension au sein de Français car ils :

« croient qu’ils n’y ont pas droit alors qu’en fait, ils y ont droit ! ». 

Afin de remédier au problème, il a rallongé les délais. Ainsi, cette indemnité pourra toujours un plus grand nombre de bénéficiaires.

 » Elle devait s’arrêter fin février, nous la prolongerons jusqu’à fin mars, de façon à ce que les millions de nos compatriotes qui y ont droit puissent aller la chercher. »

Aussi, si vous souhaitez demander cette aide du gouvernement, il vous suffit de vous rendre sur le site des impôts.

  • Indiquez votre numéro fiscal.
  • Renseignez votre plaque d’immatriculation.
  • Joignez une attestation sur l’honneur, certifiant que vous utilisez votre voiture pour vous rendre au travail.

Si vous avez peur de ne pas remplir les critères d’accès à cette aide du gouvernement, sachez que vous ne risquez rien. Si vos revenus dépassent les plafonds en vigueur, vous recevrez simplement un refus. Ainsi, vous n’avez rien à perdre en déposant cette demande en ligne.

Sources : viepratique.fr

JeSuisFrançais est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Accueil / Actualités / Aide du gouvernement : cette prime de 100 € prolongée jusqu’à fin mars, n’oubliez pas de faire votre demande