Pénurie de carburant : l’essence va-t-elle manquer pour les vacances de la Toussaint ?

Alors que les salariés de TotalEnergie ont entamé une grève, la pénurie de carburant menace les départs en vacances.

© Pénurie de carburant : l'essence va-t-elle manquer pour les vacances de la Toussaint ? - Source : iStock

Voir Ne plus voir le sommaire

Les longues files d’attente pour accéder aux stations-services sont devenues courantes dans le pays. Entre les automobilistes, le ton monte. Et les tarifs flambent, grimpant jusqu’à 2 ou 3 euros par litre à Paris. Les vacances de la Toussaint approchent. Pourtant, de nombreux Français commencent à redouter les trajets en voiture prévus dans les jours qui arrivent. Outre les dépenses, les vacanciers redoutent la pénurie de carburant. Pourra-t-on profiter de nos congés sans tomber en panne ?

De la hausse des prix à la pénurie de carburant

Ces derniers mois, nos concitoyens ont eu de plus en plus de mal à faire le plein. À cause des conflits qui agitent la scène internationale, les tarifs de l’essence et du gazole ont connu une forte hausse. Mais ces derniers temps, un grand nombre de stations service ont dû fermer. Pour certains Français, cette dépense du quotidien a lieu dans la panique.

Certains n’hésitent plus à se lever en pleine nuit, pour s’approvisionner en toute sérénité. Dans ce contexte de pénurie de carburant, les clients ont parfois cédé à la violence. Dans certaines communes, comme Aulnay-sous-Bois, des bénévoles ont donné de leur temps pour assurer le calme aux abords des pompes à essence.

La pénurie de carburant a pris une forme concrète après les grèves qui se déroulent dans les raffineries de Total. Entre la direction de l’entreprise pétrolière et ses employés, le dialogue paraît difficile.

Les informations officielles sur la crise traversée dans les pompes à essence

D’après le Ministère de la Transition écologique, 28,5 % restent totalement en pénurie de carburant. La direction de TotalEnergies se veut rassurante. D’après elle, le litige qui oppose l’entreprise aux salariés devrait bientôt prendre fin. Pour autant, même si le calme revient dans les raffineries, il faudra encore plusieurs jours avant que les choses retournent à la normale.
« si demain, les raffineries recommencent à travailler, cinq à dix jours devraient permettre de retrouver un bon niveau de livraison. »

Dans ces conditions, beaucoup de citoyens s’inquiètent de leurs longs trajets lors des vacances de la Toussaint. Pour l’instant, avoir des certitudes sur le sujet. Dans les grandes villes, l’accès à l’essence semble très compliqué. Mais la pénurie de carburant crée aussi des effets de panique qui empire la situation.

D’autant que cette crise a des impacts sur les professionnels comme sur les particuliers. Ainsi, les supermarchés pourraient avoir du mal à recevoir certaines livraisons. En effet, sans essence ou gazole, impossible de transporter des produits au frais.

Pour l’instant, malgré les annonces des experts, la pénurie de carburant reste assez imprévisible. Difficile de savoir à l’avance comment va évoluer la crise qui secoue nos stations service.

Faire face à la pénurie de carburant pendant les vacances de la Toussaint

Pour une sécurité maximale, mieux éviter les longues heures de route. Pensez-donc à prévoir votre consommation d’essence ou de gazole via des sites comme Mappy. Enfin, essayez d’éviter les stations les plus fréquentées. Et laissez tomber l’idée de remplir des bidons à l’avance. Dans le contexte d’une pénurie de carburant, cette pratique reste très mal vue.

De plus, pensez avant tout à votre sécurité quand vous tenez le volant. Gardez votre calme lorsque vous vous rendez à la pompe à essence, et n’essayez pas de doubler autrui. Toujours pour éviter les accidents, n’abusez pas des trajets sur la réserve. En effet, cet usage peut abîmer votre moteur et causer des pannes sur votre véhicule.

La pénurie de carburant ne doit pas vous plonger dans la peur. Alimentez votre réservoir lorsque c’est nécessaire, sans faire de stock. Si vous avez trop de doutes, ne vous lancez pas dans un trop long périple. Vous pouvez aussi opter pour d’autres solutions comme les trains, bus, ou covoiturages. Cependant, certains syndicats de la SNCF ont annoncé qu’ils comptaient se joindre à la grève.

D’ailleurs, si une large partie de la population souffre de la pénurie de carburant, certains soutiennent une grève générale. D’ailleurs, ce dimanche 16 octobre, plusieurs personnalités politiques ont appelé à rejoindre une marche en signe de protestation. Cette manifestation partira de la place de la Nation.

Alors que les Français souffrent de l’inflation depuis des mois, cette pénurie de carburant tombe très mal. Car l’essence et le gazole ne sont pas les seuls produits à voir leurs prix grimper. Les denrées alimentaires, le gaz et l’électricité ont aussi connu une forte hausse. Le Gouvernement tente d’aider les Français à gérer leurs dépenses en chauffage ou en carburant. Espérons que ces aides suffiront à alléger le fardeau des citoyens.

 

 

 

 

 

Accueil / Actualités / Pénurie de carburant : l’essence va-t-elle manquer pour les vacances de la Toussaint ?