Prime de Noël : date, bénéficiaires, conditions… voici tout ce qu’il faut savoir sur l’aide !

Comme chaque année, certains citoyens vont toucher la prime de Noël. Mais qui est concerné par ce coup de pouce ?

© Prime de Noël : date, bénéficiaires, conditions... voici tout ce qu'il faut savoir sur l'aide ! - Source : iStock

Voir Ne plus voir le sommaire

Parmi les aides attendues chaque année par certains Français se trouve la prime de Noël. Elle est versée avant les fêtes de fin d’année pour aider les citoyens les plus précaires à arrondir les fins de mois durant une période propice aux dépenses. Mais tout le monde ne reçoit pas cette prime versée une fois par an. Pour la toucher, certaines conditions doivent être remplies. On vous explique ici qui la touche, et à combien elle s’élève en fonction des situations.

La prime de Noël : c’est quoi ?

Il s’agit d’une aide exceptionnelle versée une fois par an. Tous les Français ne sont évidemment pas concernés par ce coup de pouce de l’État. Seule une poignée de citoyens la reçoivent. Il s’agit des Français qui touchent certains minimas sociaux, comme le RSA (Revenu de solidarité active), l’ASS (Allocation de solidarité spécifique) ou la prime forfaitaire pour reprise d’activité. Cette aide existe depuis 1998. En 2022, elle concerne 2.3 millions de ménages.

Les personnes concernées par la prime de Noël n’ont aucune demande spécifique à faire. En effet, elle est versée automatiquement. C’est le 15 décembre prochain que les versements auront lieu, en une seule fois. Le versement se fait cependant parfois après les fêtes, au moins de janvier. Mais ce versement tardif de la prime de Noël concerne uniquement les nouveaux allocataires, au titre du mois de décembre.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Or en Cash (@orencash)

Prime de Noël : à combien s’élève-t-elle ?

Le montant de la prime est le même depuis 2009. En revanche, tout le monde ne touche pas le même montant. Ce derrière évolue en fonction de la situation sociale et familiale. Autrement dit, ce ne sont pas les revenus qui entrent en jeu. Si vous bénéficiez de la prime de Noël de Pôle emploi, alors le montant est fixe, peu importe votre situation familiale. Il est de 152.45 euros. Si c’est la CAF qui verse la prime de Noël, alors le montant est compris entre 152.45 euros et 442.10 euros. Voici ci-dessous la liste des différents versements qui sont aussi effectués en fonction des situations.

  • 152,45 euros : personne seule
  • 228,67 euros : personne seule avec 1 enfant ou personne en couple sans enfant
  • 274,41 euros : personne seule avec 2 enfants ou personne en couple avec 1 enfant
  • 320,14 euros : personne en couple avec 2 enfants
  • 335,39 euros : personne seule avec 3 enfants
  • 381,12 euros : personne en couple avec 3 enfants
  • 396,37 euros : personne seule avec 4 enfants
  • 442,10 euros : personne en couple avec 4 enfants

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Caf de la Haute-Vienne (@caf_87)

Êtes-vous concerné par ce coup de pouce ?

Pour bénéficier de la prime de Noël, il faut donc remplir comme ci-dessous certaines conditions. Voilà la liste, ci-dessous, des personnes qui recevront au mois de décembre la prime, outre les bénéficiaires du RSA et de l’ASS.

RPS : cette aide assure des revenus aux stagiaires. Elle est attribuée aux Français qui suivent une formation « dans le cadre de stages agréés par l’État ou la Région ». Elle n’est pas versée, ou partiellement, en cas d’absence.

RFPE : cette aide concerne les demandeurs d’emploi qui veulent suivre une formation agréée Pôle emploi. Le montant versé va dépendre, par la suite, de votre situation ainsi que de la durée de la formation.

ACRE-ASS : cette aide exonère partiellement les charges au début d’une activité. C’est une aide à la création ou à la reprise. Si les revenus sont inférieurs au plafond donné, alors l’exonération n’est pas partielle mais totale, et ce, pendant 12 mois.

ASS-F : il s’agit de l’allocation de solidarité spécifique de formation. La page de Pôle Emploi en parle ainsi : elle « est le maintien de votre allocation de solidarité spécifique (ASS) pendant votre formation lorsque celle-ci n’est pas financée par Pôle emploi. Elle peut également vous être accordée (sous réserve de remplir les conditions d’attribution de l’ASS) si vous arrivez au terme de vos droits (AREF, RFF ou RFPE)« .

Vous savez désormais si vous êtes concerné ou non par cette prime de Noël. Si tel est le cas, il ne vous reste plus qu’à attendre le 15 décembre, date annoncée de son versement. 

Accueil / Actualités / Prime de Noël : date, bénéficiaires, conditions… voici tout ce qu’il faut savoir sur l’aide !