Indemnité carburant : que faire si votre plaque d’immatriculation est refusée ?

Pour avoir droit à l’indemnité carburant, il faut rentrer sa plaque d’immatriculation, mais si cette dernière est refusée, il y a une ...

© Crédits photos : IStock

Voir Ne plus voir le sommaire

Depuis déjà plusieurs mois, le gouvernement veut mettre en place une indemnité carburant. Un projet déjà mis en place, mais qui visiblement comportait des failles. Il se trouve que même si certains avaient totalement le droit à cette dernière, leur plaque d’immatriculation se voyait refusée. Cela se devait en réalité à un problème informatique et non à un souci de dossier. Mais le fisc assure que ce problème semble déjà réglé. On vous explique tout ici. 

Indemnité carburant, les problèmes de plaque 

De nombreux Français pensant être éligible n’ont pas pu avoir droit à l’indemnité carburant. Il se trouve qu’au moment de rentrer la plaque d’immatriculation, cette dernière se voyait refusée sans réelle raison apparente. Mais pas de panique, il s’agissait bien d’un problème informatique. Ce dernier refusait les voitures plus vieilles que 2009 jusqu’à la mi février. 

Mais voilà, cette indemnité carburant avait bien quelques failles. Il se trouve que pour rentrer sa plaque, il fallait avoir des immatriculations type “AB-123-CD ou 1234 AB 56”. Pour une grande majorité, cela n’a pas réellement posé un problème. Mais, pour d’autres, cela a rendu impossible la demande pour cette aide, notamment les deux roues. Normalement, le fisc a annoncé que ce problème a pu être géré et qu’il n’existe plus. Surtout que normalement, les propriétaires auraient dû changer leur plaque, mais pas pour les véhicules immatriculés avant 2009. 

À lire Star Academy 2023 : tout ce qu’il faut savoir sur le retour du télé-crochet phare de TF1

Le souci informatique 

À force de personnes ne pouvant bénéficier de l’indemnité carburant à cause de cette erreur, la Direction générale des Finances publiques (DGFiP) a rapidement tenu à régler ce problème. Nos confrères de Money Vox déclarent même “C’est notamment en raison de ce bug que la date limité de demande a été décalée du 28 février au 31 mars. Désormais, même les propriétaires des véhicules immatriculés avant 2009 vont pouvoir bénéficier de l’aide de 100 euros… s’ils utilisent un véhicule à des fins professionnelles et ont un revenu fiscal de référence par part inférieur ou égal à 14 700 euros pour l’année 2021”. 

Ainsi, pour bénéficier de cette indemnité carburant, cela reste encore possible. Il vous faudra certaines de vos données. Notamment, votre plaque d’immatriculation, mais également votre numéro fiscal. Suite à quoi vous pourrez faire la demande pour cette aide en ligne en renseignant une déclaration sur l’honneur. Il faut dire que cette aide a pu être très attendue depuis que la remise sur le litre de carburant du gouvernement a pris fin. 

En revanche, l’indemnité carburant ne reste pas une aide récurrente. Elle ne se verse qu’en une seule fois sur le compte bancaire de la personne qui le demande, si elle remplit tous les critères. En général, il suffit d’attendre deux semaines pour recevoir l’aide directement via un virement. D’ailleurs, quand le bug informatique a pris fin à la moitié du mois de février, le fisc a pu donner le nombre de demandes. En tout, cela restait déjà près de 5,17 millions de Français qui en avaient fait la demande. Mais, encore 10 millions de personnes pourraient encore en profiter. Cela reste donc un coup de pouce important pour les Français qui subissent encore les prix elevé de l’essence.

Sources : moneyvox.fr

JeSuisFrançais est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Accueil / Actualités / Indemnité carburant : que faire si votre plaque d’immatriculation est refusée ?