Chèque énergie 2023 : la date du versement enfin annoncée

Le calendrier du versement du chèque énergie est déjà sorti pour cette année 2023. Découvrez tous les détails dans cet article.

© Crédit photos : IStock

Voir Ne plus voir le sommaire

Les prix de l’énergie ne cessent d’augmenter. Face à ce problème, le gouvernement a alors décidé d’agir, en versant chaque année un chèque énergie, afin d’aider les ménages à payer leurs factures d’énergie.

Pour cette année 2023, le gouvernement a d’ailleurs déjà précisé le calendrier du versement du chèque énergie. Une occasion pour les ménages de découvrir le montant dont ils peuvent bénéficier.

Qu’est ce qu’un chèque énergie ?

Le chèque énergie existe depuis 2018. Et pour ceux qui ne le savent pas encore, celui-ci est utilisé pour remplacer les tarifs sociaux de l’énergie.

En général, un chèque énergie est une somme que le gouvernement verse chaque année aux ménages, sous conditions de ressources, pour payer des factures d’énergie. À savoir, l’achat de combustible tels que le bois et le fioul, l’électricité et le gaz, et certains travaux énergétiques.

Il peut être en effet pré-affecté, et peut directement être déduit de la facture d’électricité ou de gaz.

Pour rappel, en fin 2022, 12 millions de ménages ont déjà bénéficié automatiquement d’un chèque énergie exceptionnel de valeur de 100 euros à 200 euros.

Le calendrier du versement pour cette année 2023

Comme l’a annoncé la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher sur RCM le 13 mars dernier, les versements de la somme se feront à partir du 21 avril 2023.

Et ce seront environ 5, 8 millions de ménages qui bénéficieront de cette aide exceptionnelle de la part du gouvernement.

Concernant le montant, celui-ci varie notamment du niveau de revenus de chaque ménage et peut aller de 48 euros à 277 euros. En fait, le montant du chèque énergie est nominatif. Et il est utilisable jusqu’au 31 mars 2024.

« Il porte sur un montant qui va de 48 à, à peu près 200 euros selon votre niveau de revenus. Il est automatique et on peut l’utiliser pour payer sa facture d’électricité, de gaz, de bois, toutes les énergies qui servent à vous chauffer », a affirmé Agnès Pannier-Runacher au cours de son interview, avant de préciser : « Les envois débuteront à partir du 21 avril (…), sans aucune démarche à effectuer pour les bénéficiaires. »

Pour information, le montant sera envoyé directement par courrier. Et se sont les ménages les plus modestes, c’est à dire ceux qui ont de revenu fiscal de référence par unité de consommation inférieur à 11 000 € en 2021, qui en bénéficieront.

Il est aussi à noter qu’à part le chèque énergie, le gouvernement à également limité la hausse des tarifs de vente d’électricité pour cette année 2023. Et ce, à 15 %, après 4 % en 2022.

Zoom sur les seuils d’éligibilité en 2022

Pour information, plusieurs types de chèque ont été proposés aux ménages en 2022. Il y avait le chèque énergie exceptionnel.

12 millions de ménages ont en effet bénéficié de ce dernier l’année dernière, dont le montant est de 200 euros. Cependant, pour les ménages ayant un revenu fiscal de référence par unité de consommation supérieur ou égal 10 800 € et inférieur à 17 400 €, la somme est de 100 €.

À part le chèque énergie exceptionnel, il y avait aussi le chèque énergie exceptionnel opération fioul. Celui-ci est en effet dédié aux ménages qui utilisent du fioul.

Et le montant reçu est de 200 euros, si ces derniers sont bénéficiaires du celui de 2022 et ont utilisé leur dernier chèque auprès d’un vendeur de fioul domestique.

Il est à noter que chaque ménage dispose d’un portail énergie de demande en ligne pour leur permettre de demander un chèque énergie de 200 ou 100 euros. Mais pour cela, il faut prendre en compte l’éligibilité.

Notons que l’éligibilité aux chèques énergie exceptionnels et fiouls, peuvent se vérifier sur le simulateur. Notamment, au cas où le ménage n’a pas reçu son chèque énergie.

Enfin, il y avait le chèque énergie envoyé aux ménages qui se chauffent en bois.

Ces derniers disposent aussi d’un portail de demande en ligne. Et ce, pour leur permettre de demander, sous réserve d’éligibilité, un chèque énergie d’un montant de 50 à 200 euros.

À part ces trois types de chèque, l’année dernière, le gouvernement a aussi annoncé une indemnité carburant pour les travailleurs modestes. Le montant de celle-ci est de 100 euros.

Sources : Gouvernement.frécologie.gouv.frchèqueenergie.gouv.frLe Monde

JeSuisFrançais est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Accueil / Actualités / Chèque énergie 2023 : la date du versement enfin annoncée