TPMP : Bryan a dénoncé « La Maison de l’horreur » et risque finalement d’être condamné !

Bryan, le fils aîné qui a dénoncé les maltraitances de ses parents, a donné de nouvelles informations dans TPMP.

© TPMP : Bryan a dénoncé "La Maison de l'horreur" et risque finalement d'être condamné ! - Source : Capture C8

Voir Ne plus voir le sommaire

Cyril Hanouna mène son émission d’une main de maître. D’ailleurs, après des années d’existence, TPMP a su devenir le programme phare de C8. Et un large public reste fidèle à Baba et à ses chroniqueurs… Sur le plateau, les artistes succèdent au polémiste, et offre chaque soir un show fait de contrastes. Il y a quelques semaines, Cyril Hanouna avait donné la parole à Bryan, impliqué dans une triste affaire de maltraitance. Après avoir quitté le domicile de ses parents, il dénonçait de graves abus sur ses petits frères et sœurs. Cette semaine, le jeune homme a de nouveau pris la parole dans TPMP, dévoilant les nouveaux rebondissements de cette affaire.

TPMP : entre rires et émotions

L’émission animée par Cyril Hanouna demeure très populaire. D’ailleurs, on entend souvent parler des disputes et des polémiques qui se déroulent sur le plateau. Mais il arrive que le drame se fasse aussi une place dans TPMP.

Très récemment, l’équipe de C8 a ainsi attisé la colère de certains internautes. En cause ? Le battage médiatique que TPMP a réalisé autour du meurtre de la petite Lola. En effet, si ce drame a secoué la France, certains déplorent la façon dont l’émission a traité ce sujet. Et pour cause, le même soir, des danseuses ont aussi investi le plateau.

Un changement d’ambiance abrupt, qui a choqué certains téléspectateurs. Mais TPMP joue aussi un rôle important, en mettant certaines situations douloureuses en lumière. Ainsi, dans l’affaire qui concerne Bryan, et la maison de l’horreur, elle a offert une tribune à ce grand frère en difficulté.

L’affaire de la Maison de l’Horreur

Pour mieux comprendre l’affaire, il convient de faire quelques rappels. Aussi, il y a quelques semaines, l’opinion a découvert avec effrois, les violences subis par une fratrie dans le Pas-de-Calais. Le frère aîné a usé de tout son courage pour aider les plus petits. Aussi, il a lui-même signalé les maltraitances aux autorités. Il avait pris le temps de s’exprimer longuement dans TPMP.

Malgré ce geste, il semble que la justice ne le considère pas comme innocent. La tante du jeune homme, elle aussi, paraît mise en cause. Pourtant, elle a témoigné auprès de la police. Mais elle fait l’objet de poursuites pour non-assistance à personne en danger. Cette étrange situation a conduit Bryan à revenir parler de son histoire dans TPMP. « Une semaine après, on a un coup de fil du commissariat. Et j’ai été mis en cause pour violences volontaires.(…) C’est le magistrat qui a décidé après qu’on soit passé à la télé. »

Attristé, il dénonce aussi le placement de ses frères et sœurs. La situation, qui ne devait pas durer, risque de traîner pendant plusieurs mois. Une épreuve de plus, qui révolte le jeune homme. Très ému, il a plaidé sa cause sur le plateau de TPMP.
« Ils ne veulent pas que je voie mes frères et sœurs, car j’ai médiatisé cette affaire. Je ne dois pas revoir les petits.  Car ils disent que je peux leur infliger un caractère de revanche contre nos parents. »

TPMP : le Ministre de l’Intérieur prend la parole

Un comble pour Bryan, qui a voulu les préserver des violences subies. Mais TPMP ne ressemble à aucune autre émission. Aussi, le fameux Gérald Darmanin se trouvait également sur le plateau de C8 pendant ce récit. Dans ce contexte, le Ministre de l’Intérieur a dû prendre certains engagements.

Lors de cette édition de TPMP, le 20 octobre 2022, le chef de la police a donc promis à Bryan de le mettre en contact avec la Secrétaire d’État Charlotte Caubel. Cette dernière exerce auprès de la Première Ministre, et se charge des questions de l’enfance. Bien-sûr, ce geste peut sembler rassurer pour Bryan.

Néanmoins, même les membres du gouvernement ne font pas de miracles. L’intervention mentionnée dans TPMP consiste en une simple entrevue. Sur le dossier, seule la justice reste compétente pour décider des suites données à l’affaire.

Il paraît d’ailleurs que les magistrats n’apprécient pas trop la médiatisation de leurs dossiers. Surtout pour des faits de ce genre, qui ont tendance à chambouler l’opinion. Espérons que ce second passage dans TPMP n’aura pas envenimé les choses pour Bryan. À ce stade, nous pouvons seulement attendre que le juge rende son verdict. Espérons aussi que les enfants, victimes de ces abus, puissent se reconstruire dans des conditions stables et sereines.

Accueil / Actualités / TPMP : Bryan a dénoncé « La Maison de l’horreur » et risque finalement d’être condamné !