Pourquoi je perds mes cheveux ? Voici les causes et les traitements possibles !

C'est la question que vous vous posez chaque jour. Pourquoi je perds mes cheveux? On vous aide à y voir plus clair.

© Pourquoi je perds mes cheveux ? Voici les causes et les traitements possibles ! - Source : iStock

Voir Ne plus voir le sommaire

Que vous soyez un enfant, un homme ou une femme, la perte de cheveux peut affecter tout le monde à un moment donné de sa vie. Il s’attaque à plusieurs symptômes qu’il ne faut pas négliger pour identifier les causes et les facteurs aggravants de votre état. Les cheveux sont sensibles à de nombreux facteurs qui favorisent la chute des cheveux. Des causes possibles communes à tous les individus sont observées. Elles peuvent être regroupées en quatre catégories : alimentation, mode de vie, conditions physiologiques et psychologiques et environnement.

Perdez-vous vos cheveux à cause de ce que vous mangez ?

Parmi les causes les plus fréquentes de chute de cheveux, l’alimentation joue un rôle clé dans l’accélération/amplification de ce phénomène. En effet, la façon dont vous vous nourrissez affecte la santé de vos cheveux. Plus vous mangez d’aliments sucrés et gras, moins vous consommez de zinc, de fer, de magnésium et de vitamines B. Or, c’est ce qui endommage vos follicules pileux.

Un équilibre acido-basique altéré (en faveur de l’acide) peut également causer des problèmes de cuir chevelu et rendre les cheveux malsains. En raison de ces carences et de ces troubles alimentaires, les cheveux auront une durée de vie plus courte. Les cheveux deviennent fins et finissent par tomber. Pour y voir plus clair, il est conseillé d’aller chez le médecin pour faire une prise de sang. Elle pourra mettre en évidence une éventuelle carence responsable de cette perte de cheveux.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Complexus Care (@complexuscare)

Revoir son hygiène de vie

Les cheveux, véritables reflets de notre hygiène de vie, peuvent aussi être abîmés par le tabagisme, les régimes alimentaires faits pour maigrir, les gestes coiffants (coloration, permanente, lissage…). Ces gestes quotidiens que l’on pense anodins sont finalement nocifs pour la santé des cheveux. L’alcool est un autre exemple de facteur qui provoque et exacerbe la chute des cheveux. Il affecte négativement les niveaux de vitamine B6, qui est en partie responsable de la perte de cheveux.

Mais il ne faut pas oublier l’état psychologique du patient concerné par la perte des cheveux. Les problèmes physiologiques ou émotionnels entraînent souvent une perte de cheveux drastique après un à trois mois, mais se résolvent d’eux-mêmes avec le temps. La perte de cheveux peut être un signe révélateur d’une glande thyroïde sous-active (hyperthyroïdie et hypothyroïdie), une glande en forme de papillon dans le cou qui est vitale pour l’activité du corps. Pour diagnostiquer un dysfonctionnement thyroïdien, consultez votre médecin. Il prescrit des tests sanguins pour déterminer si ses taux d’hormones thyroïdiennes sont normaux.

L’alopécie anagène, quant à elle, concerne davantage les défauts de croissance des cheveux. Si les cheveux tombent à ce stade, le cycle capillaire s’est arrêté. Nous vous recommandons de travailler avec votre médecin pour trouver une solution. La perte de cheveux peut également être causée par la prise de médicaments. La chimiothérapie, les antimitotiques, les anticoagulants, les antidépresseurs, les antiépileptiques, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et les bêta-bloquants sont autant de traitements qui peuvent entraîner la chute des cheveux.Ces effets secondaires se caractérisent par une diminution rapide et sévère qui revient lorsque ces médicaments sont complètement arrêtés. Cependant, vous ne devez pas arrêter tous ces traitements de votre propre chef. Il est préférable de consulter un médecin à ce sujet. Lui seul peut vous guider dans ce processus.

La génétique vous fait perdre les cheveux ! 

C’est une mauvaise nouvelle, mais il est possible (et courant) que votre corps soit génétiquement programmé pour perdre des cheveux. Cette cause est appelée calvitie et est purement génétique. Si votre ancêtre a perdu ses cheveux sévèrement, vous souffrez probablement des mêmes symptômes. Vous pouvez également perdre vos cheveux pour la simple raison que vous souffrez d’une maladie auto-immune. Si vous remarquez une perte de cheveux anormale, vous devez également faire attention aux infections de type teigne.

Aujourd’hui, la médecine esthétique évolue et il est possible de se faire opérer pour retrouver une belle chevelure. Mais il est toujours important de savoir pourquoi vous avez perdu, alors tentez de trouver la cause afin de régler le problème.

Accueil / Actualités / Pourquoi je perds mes cheveux ? Voici les causes et les traitements possibles !