Allocations familiales, retraite, RSA : voici toutes les hausses prévues pour bientôt !

Les Français qui touchent les allocations familiales sont ravis d'apprendre que des hausses sont prévues pour lutter contre l'inflation.

© Allocations familiales, retraite, RSA : voici toutes les hausses prévues pour bientôt ! - Source : iStock

Voir Ne plus voir le sommaire

L’inflation se poursuit et, à cause d’elle, le pouvoir d’achat des Français est au plus bas. C’est une crise historique qu’ils traversent. Les plus précaires, ceux qui sont dans le besoin, attendent un geste du gouvernement pour les aider à traverser cette crise. Ils espèrent donc que les aides qu’ils perçoivent continueront d’évoluer pour être raccord avec les évolutions des prix. Après une hausse de plusieurs aides votées par le Sénat en août dernier, d’autres hausses des aides sociales et des allocations familiales sont-elles prévues ? On fait le point avec vous.

Retour sur l’évolution des allocations familiales

En août dernier, certaines évolutions ont été votées par les députés et validées par le Sénat. On parle ici de la revalorisation de certaines aides et des revenus afin d’aider les Français à se sortir de cette crise. Par exemple, les retraites ont été revalorisées à 4%. Ainsi, sur l’année 2022, les pensions de retraite ont augmenté de 5.1%, puisqu’elles avaient déjà été indexées sur l’inflation en janvier 2022. Mais une nouvelle augmentation était indispensable compte tenu de l’évolution de l’inflation. Le RSA, de son côté, n’est pas en reste. Il évolue également en augmentant de 4%. Ainsi, il passe de 575 euros à 598 euros.

Pour les logements, certains changements sont également à noter. Les APL augmentent par exemple de 3.5%. Les propriétaires, de leur côté, ne pourront pas augmenter les loyers au-delà de 3.5%. Cette limite concernant la hausse a été mise en place jusqu’au 15 octobre de l’année prochaine. Ce bouclier pour les loyers n’est pas le seul qui se mette en place puisque nous pouvons aussi parler du bouclier tarifaire sur l’énergie. En septembre, la ristourne à la pompe sera de 30 centimes (au lieu de 18 aujourd’hui). En novembre / décembre, elle sera de 10 centimes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par SIEP Bruxelles (@siepbruxelles)

Les allocations familiales vont continuer d’augmenter

C’est une belle nouvelle. Les évolutions ne sont pas terminées. Alors qu’il est annoncé que l’inflation va baisser dans les semaines à venir (pour se stabiliser à 4% au lieu de 6.5% actuellement), les allocations familiales vont continuer d’augmenter. En effet, dès janvier 2023, les pensions de retraite vont augmenter. On annonce une hausse de 0.8%. Une hausse logique puisque chaque année les pensions de retraite sont indexées sur l’inflation.

À partir du 1er avril 2023, le RSA augmentera de 1.7%. La barre des 600 euros sera alors franchie puisque cette hausse équivaut à recevoir tous les mois, au maximum, 608 euros. Il s’agit pour le moment d’une estimation. La hausse exacte sera décidée en fonction de l’inflation constatée entre février 2022 et janvier 2023. À noter que, pour recevoir le RSA, il faudra bientôt assurer plusieurs heures par semaine d’activité. On parle de RSA sous conditions, c’est actuellement en phase de test. C’est aussi pour cela que le RSA pourrait augmenter.

Quant aux allocations familiales, la hausse prévue est de 1.7%. Il s’agit une nouvelle fois d’une prévision et cela pourrait finalement être plus important. Elle sera fixée, logiquement, durant les prochaines sessions parlementaires.

CAF : êtes-vous concerné par la prime de Noël ?

Avant que ces hausses ne se mettent en place, il est possible de toucher de l’argent via la prime de Noël. Cette prime est versée une fois par an avant les fêtes de fin d’année, période propice aux dépenses.

Si vous êtes concerné, alors vous n’avez rien à faire. Aucune démarche ne doit impérativement être réalisée sur votre compte CAF. Le versement se fait automatiquement. Il est prévu pour le 15 décembre prochain. Parfois, il arrive plus tard, après les fêtes au mois de janvier. Mais si vous n’êtes pas nouveaux allocataires de la CAF, vous n’êtes pas concerné.

À partir du moment où vous êtes éligible, vous toucherez autant qu’une personne plus aisée, mais qui la perçoit néanmoins. Le montant possible est compris entre 152.45 euros et 442.10 euros. Cela dépend de votre situation (seul, en couple, avec ou sans enfant….). Cette année, 2.3 millions vont toucher cette aide exceptionnelle.

Accueil / Actualités / Allocations familiales, retraite, RSA : voici toutes les hausses prévues pour bientôt !