Rappel produit : ne donnez surtout pas ces bonbons aux enfants pour Halloween !

Halloween n'est pas seulement la fête des morts, c'est aussi la fête des bonbons. Mais attention à ce rappel conso !

© Rappel produit : ne donnez surtout pas ces bonbons aux enfants pour Halloween ! - Source : iStock

Voir Ne plus voir le sommaire

Des bonbons ou un sort. Vous allez entendre cette phrase prochainement puisque le 31 octobre prochain, les Français fêteront la fête d’Halloween. Mais attention aux friandises que vous décidez de donner aux enfants qui sonnent chez vous. Il faut faire attention aux rappels de produits annoncés par le gouvernement. Le dernier en date concerne des bonbons très appréciés, des oursons en guimauve enrobés de chocolat noir. Vérifiez vos placards pour ne pas mettre la santé d’enfants en danger.

Rappel produit : pas d’ourson en chocolat pour Halloween ?

Puisque les rappels de produits sont nombreux, chaque semaine, on ne peut que vous conseiller de vérifier régulièrement la liste mise en place par le gouvernement. Tout simplement car dans vos placards ou votre frigo se trouvent peut-être des produits récemment achetés, et finalement potentiellement dangereux pour la santé. Aujourd’hui, c’est le cas des oursons en guimauve enrobés de chocolat noir vendus dans les magasins Grand Frais que nous intéresse.

Ces bonbons rencontrent un grand succès et sont appréciés par les petits, mais également par les grands. Mais le problème, c’est qu’ils ne sont pas uniquement au chocolat. En effet, ils contiennent des fruits à coque dans ce chocolat. Or, la présence de cet ingrédient n’a pas été signalée sur l’étiquette. Le risque est donc de tomber sur une présence de substances allergènes qui n’a pas été déclarée. Or, certaines personnes risquent leur vie avec des allergies. C’est pourquoi il est indispensable de faire une liste précise pour ne pas mettre la santé de personne en danger. Cette erreur a été repérée et les produits sont donc retirés de la vente. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @les_gourmandises_de_deborah

Rappel produit : que faire en cas d’allergie ?

Que faire si vous vous êtes rendu compte trop tard de la présence de substances allergènes dans les oursons en chocolat ? D’abord, il ne faut pas paniquer. Dans la grande majorité des cas, l’allergie se déclare vite (vous devez donc arrêter d’en manger dès les premiers symptômes). L’allergie est généralement peu grave, certes bien visible (sensations de brûlures, démangeaisons, plaques) mais ne met pas la vie des victimes en danger. Ce type de réactions est généralement de courte durée. Toutefois, il est recommandé d’appeler rapidement votre médecin. Lui seul peut vous indiquer la marche à suivre.

Le gouvernement appelle les Français qui ont acheté des oursons à les jeter et à ne pas les consommer. Si vous souhaitez vous faire rembourser, il est tout à fait possible, même sans ticket de caisse, de se rendre dans un magasin Grand Frais. Un remboursement ou un échange vous sera alors proposé. Vous avez jusqu’au 18 novembre 2022 pour cela. Et vous avez surtout quelques jours avant Halloween pour faire le plein d’autres friandises qui ne risquent pas de provoquer des réactions allergiques aux enfants. Sans quoi, vous risquez de recevoir un sort. Courez vite acheter des bonbons, alors.

Les Français n’ont plus confiance 

Personne ne peut les blâmer. Aujourd’hui, il est difficile (pour ne pas dire impossible) de faire totalement confiance aux produits qu’on décide d’acheter dans les supermarchés. Tout simplement car les rappels de produits se succèdent à un rythme effréné. Nous vivons dans un monde où il est possible de mourir après avoir mangé une pizza surgelé. On fait évidemment référence au récent scandale Buitoni. Du fait d’une fabrication dans des conditions d’hygiène lamentable, certaines pizzas ont provoqué la mort de certains enfants, tandis que d’autres s’en sortent avec des séquelles physiques pour la vie. Pour avoir mangé une pizza.

La directrice de l’information chez Foodwatch a été totalement ulcérée par ce scandale sanitaire sans précédent. Dans les colonnes du Parisien, Ingrid Kragl a laissé entendre sa colère et sa tristesse.

« On ne parle pas de petites entreprises isolées qui auraient fait une erreur de parcours mais de multinationales qui savent très bien ce qu’elles font. À chaque nouveau scandale, on voit que les mêmes erreurs, les mêmes infractions, la même légèreté se répètent. Les industriels agissent aussi en réaction, non en prévention ». Elle met le doigt sur un problème. Les produits sont-ils uniquement vérifiés une fois qu’ils ont été mis en rayon ?

Accueil / Actualités / Rappel produit : ne donnez surtout pas ces bonbons aux enfants pour Halloween !