Inflation : voici le calendrier des aides pour lutter contre la hausse des prix !

Les Français se battent chaque jour contre l'inflation, et l'État entend cette détresse. Certaines aides et revalorisations sont prévues.

© Inflation : voici le calendrier des aides pour lutter contre la hausse des prix ! - Source : iStock

Voir Ne plus voir le sommaire

L’inflation se poursuit et, à cause d’elle, le pouvoir d’achat des Français est au plus bas. C’est une crise historique qu’ils traversent. Les plus précaires, ceux qui sont dans le besoin, attendent un geste du gouvernement pour les aider à traverser cette crise. Ils espèrent donc que les aides qu’ils perçoivent continueront d’évoluer pour être raccord avec les évolutions des prix. Mais alors que de récentes revalorisations ont été mises en place en août dernier, d’autres sont-elles prévues ? Quelles sont les aides qui attendent les Français dans les jours à venir pour lutter contre l’inflation ?

Le calendrier des aides pour lutter contre l’inflation

Voici, pour y voir plus clair, nous vous proposons de revenir sur les prochains versements qui attendent certains Français dans les semaines à venir. C’est en effet en fin d’année, au cœur de l’hiver, que certains versements se font. On vous propose donc d’y voir plus clair.

Le 8 novembre prochain, les Français qui se chauffent au fioul vont recevoir un chèque énergie. Le montant est compris entre 100 et 200 euros en fonction des revenus.

La prime Macron, désormais appelée prime de partage de la valeur, peut être versée par l’employeur depuis le mois d’août. L’employé peut en bénéficier jusqu’au 31 décembre 2022. C’est toutefois totalement facultatif. 

À partir du 15 novembre prochain, la remise de 30 centimes sur le litre de carburant passe à 10 centimes. Cette baisse va continuer jusqu’à la fin de l’année. On ne sait pas encore si elle sera reconduite en 2023.

La prime de Noël : l’aide attendue par les Français 

La prime de Noël est une aide très attendue par les Français. Si vous êtes concerné, alors vous n’avez rien à faire. Aucune démarche ne doit impérativement être réalisée sur votre compte CAF. Le versement se fait automatiquement. Il est prévu pour le 15 décembre prochain. Parfois, il arrive plus tard, après les fêtes au mois de janvier. Mais si vous n’êtes pas nouveaux allocataires de la CAF, vous n’êtes pas concerné.

À partir du moment où vous êtes éligible, vous toucherez autant qu’une personne plus aisée, mais qui la perçoit néanmoins. Le montant possible est compris entre 152.45 euros et 442.10 euros. Cela dépend de votre situation (seul, en couple, avec ou sans enfant….). Cette année, 2.3 millions vont toucher cette aide exceptionnelle.

Voici le détail du montant versé selon la situation. 

  • 152,45 euros : personne seule
  • 228,67 euros : personne seule avec 1 enfant ou personne en couple sans enfant
  • 274,41 euros : personne seule avec 2 enfants ou personne en couple avec 1 enfant
  • 320,14 euros : personne en couple avec 2 enfants
  • 335,39 euros : personne seule avec 3 enfants
  • 381,12 euros : personne en couple avec 3 enfants
  • 396,37 euros : personne seule avec 4 enfants
  • 442,10 euros : personne en couple avec 4 enfants

Les aides de l’État pour lutter contre l’inflation

Cela fait des semaines que le gouvernement travaille pour aider les Français à traverser cette période de crise. En août dernier, le Sénat a validé les propositions du gouvernement, après qu’elles ont été commentés et débattus par les députés.

Ainsi, en août dernier, la revalorisation de 4% des prestations sociales, des retraites et des minimas sociaux a été validée. Par conséquent, le RSA est passé par exemple de 575 euros à 598 euros. Depuis janvier 2022, les pensions de retraite ont donc augmenté de 5.1% puisqu’elles avaient déjà été indexées sur l’inflation.

L’augmentation de 3.5% des APL a également été validée, tout comme le plafonnement de l’augmentation des loyers à 3.5% pendant un an, à partir du 15 octobre prochain. Un bouclier qui vise à protéger le pouvoir des Français, au fonctionnement similaire à celui mis en place sur l’énergie, pour limiter les factures impressionnantes.

Toutefois, certains changements demandés par les Français n’ont pas été entendus. On pense notamment à la hausse du Smic. Une idée défendue par la gauche, mais pas soutenue par la droite. Et comme la gauche est minoritaire à l’Assemblée, les débats n’ont pas permis de mettre plus longuement le sujet sur la table. 

Accueil / Actualités / Inflation : voici le calendrier des aides pour lutter contre la hausse des prix !