Kiabi : l’enseigne frappe très fort avec ce nouveau concept qui va séduire les Français !

Kiabi pense que l'avenir se trouve dans la location des vêtements, plutôt que dans l'achat. C'est pourquoi elle lance ce nouveau service.

© Kiabi : l’enseigne frappe très fort avec ce nouveau concept qui va séduire les Français ! - Source : iStock

Voir Ne plus voir le sommaire

Et si, contre une certaine somme, vous pouviez louer des vêtements tous les mois ? Votre garde-robe ne serait jamais la même, vous n’aurez pas le temps de vous lasser. C’est une bonne idée, selon vous ? Alors peut-être est-il temps de vous rendre dans un magasin Kiabi. Pour convaincre les consommateurs, l’enseigne se lance dans la location de vêtements. Chaque mois, vous pouvez louer entre 5 et 20 articles, pour une somme allant de 19 à 49 euros.

Kiabi et la location de vêtements

Kiabi veut évoluer avec son temps et convaincre les consommateurs. Pour preuve, convaincue par le succès de Vinted, l’enseigne a décidé de mettre en place des corners de seconde main dans ses magasins. C’est l’occasion pour ceux qui ont moins de moyen d’acheter des produits en parfait état, mais qui ont déjà été portés. Kiabi ne s’arrête pas là puisque l’enseigne a décidé de se lancer dans la location de vêtement. Actuellement, ce sont deux magasins qui testent ce système. Celui de Noyelles-Godault (Pas-de-Calais) depuis la mi-août et du Pontet (Vaucluse) depuis le 6 octobre. Un troisième, à Bègles (Gironde), va le lancer début novembre.

Dans les grandes enseignes, louer des vêtements est encore un concept peu répandu. Il existe depuis des années dans certaines boutiques (pour louer des robes de gala ou des costumes), mais pas dans le prêt-à-porter populaire. Kiabi avait tenté la location avec les vêtements liés à la grossesse et à la maternité. Un essai concluant puisque les chiffres (qu’on ne connaît pas) sont « suffisamment bons pour qu’on passe à la vitesse supérieure« , nous assure Adélaïde Vallée, cheffe de ce projet location chez Kiabi.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Kiabi (@kiabi_official)

Kiabi : comment marche la location ?

Quel système a été choisi pour la location ? C’est simple. Le client doit d’abord être membre du programme de fidélité. Une fois chose faite, il peut emprunter n’importe quel article du magasin. Pour se faire, différentes formules d’abonnements sont proposées. Il y a celle à 19 euros par mois qui permet de s’offrir pendant un mois 5 articles. Celle à 29 euros pour 10 articles. Celle à 39 euros pour 15 articles. Et enfin celle à 49 euros pour 20 articles. Tous les mois, le client change donc de vêtements, et peut acheter ceux qu’il a adorés porter.

« Le client peut changer de formule d’un mois sur l’autre mais surtout il peut échanger ses articles — tous ou une partie — quand il le souhaite dans le mois. Ce qui compte, c’est le nombre de vêtements empruntés présents dans son armoire. »

Que deviennent les vêtements qui sont rendus ? S’ils n’ont pas été portés, alors ils retournent en rayon, comme n’importe quel retour classique. Pour les autres, en fonction de leur état, ils se retrouvent dans le corner de seconde main ou sont directement donnés à des associations. Il ne faut pas paniquer si vous ne rendez pas les vêtements dans un parfait état, vous n’aurez aucune sanction « tant que ce n’est pas du vandalisme pur, on se doute qu’il y aura des accidents ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Kiabi (@kiabi_official)

Une bonne idée encore en phase de test

Kiabi est persuadée que le succès sera au rendez-vous, même si les prix sont déjà très attractifs. En cette période d’inflation, les Français veulent malgré tout se faire plaisir. Et ce système permet de se faire plaisir tout en changeant régulièrement de tenue.

« Il y a ceux qui veulent renouveler fréquemment leur garde-robe, ces parents qui préfèrent ne pas trop investir alors que les enfants grandissent vite ou encore ceux qui le font par conviction écologique ».

L’offre ne s’est pas encore généralisée puisqu’elle est limitée à cent abonnements par magasin. « L’idée de ce test est de pouvoir mieux cerner les usages et les attentes des consommateurs vis-à-vis de la location de textile, un sujet qui reste assez clivant. L’objectif, si les résultats sont bons, est de déployer ce service plus largement ».

L’enseigne semble sûre d’elle. Le concept, original, pourrait toucher dans les mois à venir d’autres enseignes, si le succès est au rendez-vous pour Kiabi.

Accueil / Actualités / Kiabi : l’enseigne frappe très fort avec ce nouveau concept qui va séduire les Français !