Chèque énergie : critères, montant… à quoi s’attendre ?

Lancé en 2018, le chèque énergie va concerner près de 40 % des Français en 2023. À quoi peut-on s'attendre ?

© Chèque énergie : critères, montant... à quoi s'attendre ? - Source : iStock

Voir Ne plus voir le sommaire

Le chèque énergie a déjà plusieurs années d’existence derrière lui. Conçu pour remplacer les tarifs sociaux appliqués par EDF, ce dispositif va toucher plus de monde cette année. En effet, les tarifs de l’énergie ont connu une flambée sans précédent. Pour soutenir les Français en ces temps difficiles, Elisabeth Borne a annoncé un chèque énergie exceptionnel. Compte tenu des circonstances, son montant va monter jusqu’à 200 euros pour certains. 4 foyers sur 10 auront donc droit à cette aide cet hiver. L’équipe de Je suis français vous a préparé un récapitulatif, pour y voir plus clair.

Le gouvernement prévoit une aide exceptionnelle

Auparavant, cette mesure ne profitait qu’aux foyers avec un revenu fiscal de référence inférieur à 10 800 euros par an et par personne. Mais en raison de la crise qui frappe notre économie, le gouvernement a décidé d’élargir le chèque énergie à davantage de ménages.

En temps normal, cette aide s’adresse à 5,8 millions de Français. Mais en 2022, ce coup de pouce touchera 12 millions de personnes. Cela dit, le montant du chèque énergie exceptionnel va varier d’un foyer à l’autre.

Les facteurs pris en compte restent les revenus et la composition des ménages. Par exemple, un couple gagnant 3 000 euros par mois, avec 2 enfants à charge, n’aura droit qu’à 100 euros. En revanche, un parent seul, travaillant au SMIC en élevant un enfant, touchera 200 euros.

Qui assure le versement du chèque énergie 2023 ?

D’après Bruno Le Maire, cette mesure va couter près d’1,8 milliard d’euros à l’État. Il existe d’ailleurs un barème pour mieux comprendre le montant du chèque énergie.

  • Si vous avez moins de 10 800 euros par an, en revenu fiscal de référence, vous toucherez 200 euros.
  • Si votre RFR reste compris en 10 800 et 17 400 euros par an, votre chèque énergie sera de 100 euros.

Attention ! Cette mesure exceptionnelle se distingue du chèque énergie classique. Si vous avez déjà touché votre chèque énergie en 2022, vous toucherez donc 200 euros supplémentaires. Pour estimer vos droits, il n’existe pas de simulateur. Néanmoins, vous pouvez vous renseigner sur le site dédié à cette aide.

Pour vous informer au mieux, munissez-vous de votre dernier avis d’impôts. Il indique votre revenu fiscal de référence (RFR) pour la dernière année. Calculez aussi le nombre d’unités de consommation de votre ménage (UC). Pour ce faire, comptez 1 UC par adulte, 0,5 UC pour un enfant âgé de 14 à 18 ans, et 0,3 UC pour un enfant de moins de 14 ans. Ces données vous seront bien utiles pour estimer vos droits au chèque énergie.

A priori, vous n’aurez aucune démarche à faire pour toucher cette aide. Votre département se charge du versement. Pour cibler les ménages éligibles, il coopère directement avec l’administration fiscale. Toutefois, si vous pensez que vous avez été oubliés, vous pouvez transmettre une réclamation. Contactez alors le numéro gratuit de l’assistance chèque énergie : 0 805 204 805. Des conseillers pourront vous répondre de 8 h à 20 h. Nous vous conseillons d’appeler au plus tôt le matin. Vous pouvez aussi envoyer votre demande via le formulaire en ligne. Dans tous les cas, le virement émanera de votre département et restera fixé selon les ressources du foyer.

Source : l’Internaute

 

Accueil / Actualités / Chèque énergie : critères, montant… à quoi s’attendre ?