Crise énergétique : les différentes aides disponibles pour vour aider

Pour lutter contre la crise énergétique, le gouvernement propose plusieurs aides auxquelles vous pourrez avoir le droit.

© Crise énergétique : les différentes aides disponibles pour vour aider - Source : Istock

Voir Ne plus voir le sommaire

Afin de lutter contre la crise énergétique sur le territoire, le gouvernement propose plusieurs aides financières. Ces aides financières semblent les bienvenues pour de nombreuses personnes. Et ce, puisque de nombreux Français éprouvent, à présent, des difficultés à régler leurs factures. Comme vous le savez, le mois de décembre vient de débuter. Et avec cette nouveauté vient également de nouvelles aides. Chèques énergie, prime de Noël et bonus de réparation… Voici toutes les aides auxquelles vous pourrez prétendre pour lutter contre la crise énergétique et finir les mois plus sereinement. On vous explique tout ici ! 

Une nouvelle aide pour le chauffage au bois

Afin de lutter contre la crise énergétique sur le territoire, le gouvernement a mis une nouvelle aide en place pour les Français qui se chauffent au bois. Sachez alors que ce mois-ci, une aide pour le chauffage au bois a été mise en place. Cette aide se rapproche de celle qui avait été mise en place pour les foyers utilisant du fioul. Il vous faudra tout simplement vous connecter sur le site chequenergie.gouv.fr à partir du 22 décembre. Ensuite, vous n’aurez plus qu’à rentrer votre numéro de télédéclarant et votre facture d’achats des bûches ou de pellets.

L’aide pour le chauffage au bois se chiffre entre 50 et 200 euros. Toutefois, le versement, comme pour de nombreuses autres aides, se fait sous conditions de revenus. En effet, afin de lutter contre la crise énergétique et bénéficier de cette aide, il se trouve nécessaire de ne pas gagner plus de 2260 euros pour une personne seule. Ou encore plus de 4 750 euros pour un couple et deux enfants. 

La crise énergétique : le chèque énergie exceptionnel

Le gouvernement français propose également un chèque énergie. En effet, dans le but de lutter contre la crise énergétique et donc la hausse des prix de l’énergie, le gouvernement a prévu, depuis septembre dernier, des chèques énergie exceptionnels. Et ce, pour les foyers français les plus modestes. Sachez alors que les bénéficiaires de ces chèques se trouveront automatiquement envoyés d’ici la fin du mois de décembre. En ce qui concerne les bénéficiaires, près de 12 millions de foyers se voient concernés. Ce qui représente 40 % des foyers français. 

Le chèque énergie exceptionnel, qui lutte contre la crise énergétique sur le territoire, constitue un virement de 200 euros. Et ce, pour les foyers dont le revenu fiscal de référence par unité de consommation est inférieur à 10.800 euros. Ou encore un virement de 100 euros. Et ce, pour les foyers dont le revenu fiscal de référence par unité de consommation se trouve entre 10.800 euros et 17.400 euros. Sachez alors ce chèque exceptionnel s’ajoute à celui déjà versé au foyers français au printemps.

La prime de Noël lutte contre la crise énergétique

Comme vous le savez, le mois de décembre voit également le versement de la prime de Noël. En effet, cette prime constitue un versement automatique à la mi-décembre qui lutte contre la crise énergétique. Cette aide se trouve proposée aux bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de la prime forfaitaire pour reprise d’activité, de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) ou encore de l’allocation équivalent retraite (AER).

En ce qui concerne les bénéficiaires du RSA, le versement se fait par la CAF. En fonction de la composition du foyer et des revenus, la prime varie entre 152 et 442 euros. Par exemple, un foyer constitué d’une personne et un enfant aura une prime de 228,67 euros. Pour quatre enfants et deux parents, la prime se chiffre à 442,10 euros. Au-delà de quatre enfants, la prime de Noël compte 60 euros par enfant supplémentaire. Dans tous les autres cas, Pôle Emploi se charge du versement de la prime. Or, dans ce cas de figure, le montant du versement ne varie pas. En effet, chaque bénéficiaire percevra 152,45 euros. Et ce, quel que soit le nombre de personnes dans le foyer. Cette prime peut servir dans la lutte contre la crise énergétique. 

Lancement du « bonus de réparation »

Le mois de décembre compte également une nouvelle aide pour lutter contre la crise énergétique. Celle du “bonus de réparation”. Que ce soit le lave-linge, le téléviseur ou encore le grille-pain. Sachez donc que cette aide se verra mise en place à partir du 15 décembre. Prévu par la loi anti-gaspillage, elle a pour but d’encourager les Français à faire réparer leurs appareils électriques et électroniques. Et ce, au lieu de les remplacer à chaque fois qu’ils tombent en panne. Sachez que le montant de ce dispositif se chiffre entre 10 et 45 euros

Les conditions d’éligibilité restent assez simple. Il existe des démarches à suivre. Il vous faudra vous rendre sur le site ecosystem.eco ou sur le site ecologic-france.com. Et ce, afin de repérer les points de réparations pris en compte par le dispositif. En ce qui concerne le montant, le bonus s’élèvera à 10 euros pour une bouilloire, 25 euros pour un lave-linge. Ou même 45 euros pour un téléviseur. Sachez tout de même que ce bonus ne s’applique qu’après l’expiration des garanties légales des fabricants. De plus, il faut que vous appareil ne soit pas pris en compte par une assurance. 

Source : BFM TV

Accueil / Actualités / Crise énergétique : les différentes aides disponibles pour vour aider