Caisse d’allocations familiales : est-il possible de cumuler la prime de Noël et la prime d’activité ?

En France, la Caisse d'allocations familiales assurent le versement des prestations sociales. Mais elles ne sont pas toutes cumulables.

© Caisse d’allocations familiales : est-il possible de cumuler la prime de Noël et la prime d’activité ? - Source : iStock

Voir Ne plus voir le sommaire

Les fêtes de fin d’années approchent à grand pas, et avec elles, le versement de la prime de Noël 2022. Destinée aux plus modestes, cette aide sociale permet à de nombreux Français de réveillonner décemment. Pour préparer un repas pour en famille, ou de payer les cadeaux des enfants, ce coup de pouce reste très utile. Toutefois, la caisse d’allocations familiales verse aussi d’autres prestations sociales. Et, selon les situations, on ne peut pas forcément cumuler tous ces versements. Par exemple, peut-on bénéficier de la prime de Noël lorsqu’on touche aussi la prime d’activité ? Quels critères et quelles exceptions peuvent s’appliquer ? On fait le point tout de suite.

Caisse d’allocations familiales : les critères pour avoir droit à la prime de Noël

Dans certains cas, Pôle Emploi ou la MSA gèrent le versement de cette aide. Mais pour la plupart des Français, l’organisme en charge de la prime de Noël reste la Caisse d’allocations familiales.

Cet organisme gère aussi d’autres prestations, qui aident des millions de foyers chaque mois. Lancée en 1998, la prime accordée en fin d’année n’a lieu qu’une fois par an. Et elle concerne surtout les bénéficiaires des minimas sociaux.

  • Les personnes touchant le RSA
  • L’allocataire qui ont droit à l’ASS
  • Les retraités qui perçoivent l’AER

En théorie, vous devez recevoir la Prime de Noël automatiquement, si vous faites partie des publics éligibles. Cela dit, lorsqu’on jette un œil aux critères, on remarque les travailleurs semblent exclus de cette aide de la CAF.

Puis-je cumuler cette aide avec la prime d’activité ?

À première vue, on remarque la Prime de Noël concerne les Français vivant des minimas sociaux. D’un autre côté, la prime d’activité, elle aussi versée par la Caisse d’allocations familiales, se destine aux actifs. Elle concerne tous les actifs, salariés, indépendants, apprentis ou même stagiaires. Pour percevoir la prime d’activité, il faut gagner entre 1 028,96 et 2518,42 euros brut par mois.

On peut donc en déduire que la prime de Noël et la prime d’activité concerne des publics distincts. Cela dit, comme toujours, il existe une exception. Dans certains cas bien précis, la Caisse d’allocation peut verser la prime de Noël aux bénéficiaires de la prime d’activité. Voici tous les critères à remplir.

  • Percevoir la prime d’activité
  • Percevoir le RSA socle
  • Justifier que les ressources de votre foyer n’excèdent pas le montant du RSA socle. Cela dépend de la composition du ménage (nombre d’enfants à charge). Sur ce point, reportez-vous au barème disponible sur aides-sociales.fr

Toutefois, très peu de foyers cumulent tous ces critères. Dans la majorité des cas, prime d’activité et prime de Noël pour ne pourront pas cumuler. Si vous exercez une activité professionnelle, vous n’aurez sans doute pas ce coup de pouce en fin d’année. Pour plus d’information, vous pouvez contacter la Caisse d’allocation familiales pour qu’elle étudie votre situation et vos droits.

Cela dit, les salariés ont, jusqu’au 31 décembre, la possibilité de toucher la Prime Macron. Conçue pour favoriser la partage de la valeur en entreprises, elle peut atteindre 3 000 voir 6 000 euros. En outre, cette somme reste exonérée de cotisations et d’impôts. Seul bémol : le montant de cette prime et son versement, dépendent du bon vouloir de votre employeur.

Source : Midi Libre

 

Accueil / Actualités / Caisse d’allocations familiales : est-il possible de cumuler la prime de Noël et la prime d’activité ?