Électricité : pendant près de 20 ans il n’a pas payé de facture, la sentence est tombée

Un septuagénaire, originaire de Belgique, a trafiqué son compteur d’électricité. Depuis 18 ans, il ne paye plus rien.

© Électricité : pendant près de 20 ans il n’a pas payé de facture, la sentence est tombée - Source : Istock

Voir Ne plus voir le sommaire

La France et ses pays voisins traversent actuellement une période difficile. Notamment en ce qui concerne l’électricité et le gaz. En effet, il existe une difficulté d’approvisionnement en énergie dans le secteur et malheureusement, les habitants en payent le prix. En moins d’un an, le prix de l’électricité et du gaz ont nettement augmenté. Laissant les habitants en difficulté financière après avoir payé les factures. Il convient de noter que le gouvernement demande également aux Français de faire preuve de sobriété énergétique. Et ce, afin d’éviter une surconsommation qui puiserait dans les stocks du territoire. Or, depuis 18 ans, un septuagénaire, originaire de Belgique, trafique son compteur électrique. Et ce, dans le but de ne pas payer sa part de consommation. On vous explique tout ici !

Une manipulation simple sur son compteur d’électricité

En Belgique, un homme a trafiqué son compteur d’électricité. Et ce, depuis maintenant 18 ans. En effet, ce dernier a mis en place un dispositif qui avait pour but de tromper son fournisseur. Le fournisseur en question, un des principaux opérateurs des réseaux de gaz et d’électricité de Belgique, Ores, n’a rien remarqué pendant 18 ans. En cette période de crise énergétique, le prix de l’électricité et du gaz ont bondi. Il faut dire que ce Belge a dû économiser beaucoup d’argent avec cette technique. Toutefois, cela constitue tout de même de la fraude. Comme l’ont raconté nos confrères de 7 sur 7, il ne payait absolument rien depuis près de 18 ans. Et ce, grâce à une technique de fraude qui lui permettait de ne pas payer sa consommation personnelle ainsi que celle de son atelier. 

Le Belge a donc manipuler son compteur d’électricité, son chauffage mais également toute la consommation liée à son atelier. Il convient de savoir que cette fraude est passée inaperçue auprès de son fournisseur, Ores. Dans son atelier, il réalisait quotidiennement des travaux. Ce qui aurait, au bout de 18 ans, consommé beaucoup d’électricité. « Le compteur a été relevé une dernière fois en avril 2002. Depuis, les consommations indiquées étaient anormalement basses pour une personne vivant seule », a confié le fournisseur, Ores. Cette entreprise belge du secteur de l’énergie figure donc parmi les gestionnaires des réseaux de distribution d’électricité et de gaz naturel de la région wallonne. Malgré leur expertise, ils n’ont pas réussi à détecter l’erreur sur le compteur d’électricité du septuagénaire pendant près de 18 ans. 

Des dettes à rembourses auprès de l’opérateur 

Le fournisseur, ne se rendant pas compte de cette fraude, a permis au Belge, d’économiser beaucoup d’argent. En effet, après 18 ans de relevés faussés, il a accumulé des dettes de près de 95 000 euros. Et ce, auprès du fournisseur Ores. Une fois son secret dévoilé, il a donc dû passer devant le tribunal correctionnel d’Eupen (province de Liège). Le septuagénaire a donc écopé d’une peine de six mois d’emprisonnement et 1 600 euros d’amende. Or, ce n’est pas tout ! Il convient alors d’ajouter à cela, la dette qu’il a accumulée auprès d’Ores. Ainsi, il se doit également de rembourser intégralement sa dette de 96 000 euros. 

En effet, l’opérateur des réseaux de gaz et d’électricité de Belgique, durant le procès, a réclamé 95 000 euros ainsi qu’un supplément de 473 euros. Et ce, pour avoir fraudé et manipulé l’installation d’électricité. Pendant près de 20 ans, le Belge a réussi à faire des économies conséquentes. Toutefois, cette fraude ne pouvait pas passer inaperçue à jamais. Ainsi, il se doit maintenant de repayer la totalité de ses dettes. 

Source : LaDepeche

Accueil / Actualités / Électricité : pendant près de 20 ans il n’a pas payé de facture, la sentence est tombée