Airbnb : le propriétaire avait caché des caméras dans le logement, elle dépose plainte

De nos jours, certains préfèrent séjourner en Airbnb. Mais ce système a aussi ses failles, surtout concernant la sécurité.

© Airbnb : le propriétaire avait caché des caméras dans le logement, elle dépose plainte - Source : IStock

Voir Ne plus voir le sommaire

Depuis quelques années, une plateforme a révolutionné notre façon de nous loger pendant nos voyages. Qu’il s’agisse de passer des vacances en famille dans une villa, ou de partir en amoureux, Airbnb a toujours de bons plans à proposer. Les réservations se font en un clic, et les tarifs paraissent souvent intéressants. Pourtant, on oublie parfois que derrières ces locations, se cachent de simples particuliers. Au contraire d’un hôtel, tenu par des professionnels, ces logements réservent parfois de mauvaises surprises. Une jeune touriste, Larissa Angaman, en fait l’amère expérience. En effet, elle a constaté que son hôte avait dissimulé des caméras dans l’appartement.

Airbnb : le séjour entre amis tourne au cauchemar

Larissa, une jeune femme âgée de 24 ans, a décidé de visiter Rouen avec ses proches. Pour ce séjour, elle était donc accompagnée de son petit ami et de plusieurs amis. Le petit groupe a donc loué un appartement pour l’occasion.

En arrivant dans l’Airbnb, Larissa et ses acolytes n’ont rien remarqué d’anormal. Ils ont donc commencé à profiter de leur séjour dans la ville aux mille clochers, au cœur de la Normandie.  Mais dans la nuit du samedi 10 décembre, le jeune fille se réveille et découvre un détail intriguant sur le réveil de la table de chevet. Après l’avoir examiné pendant quelques instants, elle remarque un objectif de caméra. « J’ai réveillé mon copain qui a démonté le réveil. Et il y avait bien une caméra dedans avec une carte SD intégrée. »

Par la suite, le couple a donc passé la chambre de l’Airbnb au peigne fin. Et ils ont découvert un dispositif similaire dans les sanitaires. Le système fonctionnait avec une multiprise et plusieurs cartes SD. En quittant la location le lendemain, ils ont donc emmené ce matériel avec eux, pour prouver la surveillance mise en place dans l’appartement Airbnb.

Une histoire inacceptable : l’hôte banni de la plateforme

Les images découvertes par Larissa et son compagnon font froid dans le dos. Elles dévoilent que plusieurs pièces de l’Airbnb restées filmées lors de leur séjour. « Il y avait des images de moi dans la douche, de mes amis allant aux toilettes ! C’est horrible ! »

Une expérience traumatique pour la jeune femme, qui avait fait confiance à cette annonce Airbnb. « J’y pense tout le temps depuis, j’en rêve même ! C’est stressant ! Je ne sais pas si ces caméras sont connectées en wifi et s’il peut les regarder en temps réel ? Qu’a fait ce pervers s’il a regardé ces vidéos ? Je me sens sale ».

Devant la gravité des faits, la locataire n’a pas hésité à porter plainte pour « atteinte à l’intimité de la vie privée par fixation, enregistrement ou transmission de l’image d’une personne ». Elle estime, en effet, que ce dispositif de surveillance visait à épier son intimité.

Du côté de la plateforme Airbnb, le compte de l’hôte qui proposait ce logement a fait l’objet d’une suspension.
« Nous appliquons des politiques strictes concernant l’utilisation de tout type de dispositif de surveillance au sein des logements loués sur notre plateforme et prenons des mesures fermes contre quiconque qui enfreindrait ses règles. »

Source : Au féminin

Accueil / Actualités / Airbnb : le propriétaire avait caché des caméras dans le logement, elle dépose plainte