Pneus Hiver : les départements où l’équipement est devenu obligatoire depuis le 1er novembre

Du 1er novembre au 31 mars, et dans 48 départements, les Français devront équiper leur voiture de pneus hiver.

© Pneus Hiver : les départements où l’équipement est devenu obligatoire depuis le 1er novembre - Source : iStock

Voir Ne plus voir le sommaire

Les préfets de France ont communiqué une liste, il y a quelques mois, avec les détails sur les 48 départements concernés par la loi Montagne. Il s’agit de territoires situés dans les grandes régions montagneuses de la France. Et ce, telles que les Alpes, les Pyrénées, le Massif Central, le Jura ou encore les Vosges. Or, les routes concernées par ces pneus hiver obligatoires ne sont pas à connaître par cœur. Il existe donc des panneaux de signalisations indiquant l’entrée ainsi que la sortie de chacune de ces zones. La loi Montagne s’applique, du 1er novembre au 31 mars, à « tous les véhicules à quatre roues et plus ». Ainsi, il faut alors que les automobilistes concernés se munissent d’équipements réglementés. Que ce soit des pneus hiver spécifiques, des chaînes ou encore des chaussettes. On vous explique tout ici ! 

La loi Montagne II : une obligation de pneus hiver

Pour la deuxième année, la loi Montagne vient changer quelques règles de sécurité routière. Et ce, pour les habitants de 4 173 communes issues de 48 départements français. En effet, il convient de noter que cette loi ne concerne pas tous les Français. Elle s’applique plutôt aux routes choisies dans les grandes régions montagneuses de France. Et ce, telles que les Alpes, les Pyrénées, le Massif Central, le Jura ou encore les Vosges. Désormais, les automobilistes qui empruntent ces routes doivent avoir un équipement réglementé sur leurs voitures. Que ce soit des pneus hiver spécifiques, des chaînes ou encore des chaussettes. Si vous n’avez pas pu voir la liste des départements concernés, il convient de noter que la liste a été établie par arrêtés préfectoraux après consultation des élus locaux. Gardez tout de même en tête que les routes concernées possèdent des panneaux de signalisation annonçant les zones dangereuses. 

En ce qui concerne les 48 départements concernés par cette loi Montagne, il faudra justifier d’un équipement réglementé. Que ce soit des pneus hiver spécifiques, des chaînes ou encore des chaussettes. Les dix premiers départements concernés sont l’Ain, l’Allier, les Alpes-de-Haute-Provence, les Alpes-Maritimes, l’Ardèche, l’Ariège, l’Aude, l’Aveyron, le Bas-Rhin et le Cantal.  Ensuite, nous pouvons citer la Corse-du-Sud, la Côte-d’Or, la Creuse, le Doubs, la Drôme, l’Eure-et-Loir, le Gard, la Haute-Corse, la Haute-Garonne, et la Haute-Loire. Pour continuer, les Hautes-Alpes, la Haute-Saône, la Haute-Savoie, les Hautes-Pyrénées, la Haute-Vienne, le Haut-Rhin, l’Hérault, l’Isère, le Jura et la Loire se trouvent sur cette liste. Le Lot, la Lozère, la Meurthe-et-Moselle, la Moselle, la Nièvre, le Puy-de-Dôme, les Pyrénées-Atlantiques, les Pyrénées-Orientales, le Rhône et la Saône-et-Loire en font également partie. Enfin, on retrouve la Savoie, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, le Territoire de Belfort, le Var, le Vaucluse, les Vosges et l’Yonne.

Une signalisation spécifique sur les routes

Comme expliqué, les routes concernées par la loi Montagne possèdent donc des panneaux de signalisation qui indiquent l’entrée et la sortie de cette zone. En effet, les automobilistes pourront se repérer aux panneaux de signalisation présents sur la route. On retrouve alors le panneau pour l’entrée de zone d’obligation d’équipements en période hivernale. Puis, un autre panneau pour la sortie de zone d’obligation d’équipements en période hivernale. Dans ces zones, il faudra que la voiture soit équipée de pneus hiver spécifiques, de chaînes ou encore de chaussettes.

N’oubliez pas pas que ces équipements restent primordiaux dans le maintien de sécurité sur les routes qui peuvent très vite devenir dangereuses. Et ce, avec la présence de neige ou de verglas. Ces équipements permettent donc aux automobilistes de rester en sécurité sur les routes qui peuvent très vite paraître les plus dangereuses. Les équipements amovibles (chaînes ou chaussettes à neige) ne s’avèrent pas obligatoires en cas d’absence de neige ou de route verglacée. Toutefois, si vous avez opté pour les pneus hiver, votre voiture doit tout le temps être équipé.  

Sécuriser les routes de montagne

Le but de cette loi Montagne reste de maintenir la sécurité routière dans les régions montagneuses. Et ce, que ce soit avec de la neige ou du verglas. En effet, cette obligation d’équipement adapté devrait réduire les risques associés à la conduite sur des routes verglacées ou enneigées. Mais également éviter les bouchons dû aux voitures non-équipées. 

Sachez que « tous les véhicules à quatre roues et plus » se trouvent concernés. Et ce, que ce soit des véhicules légers, des utilitaires, des bus ou encore des poids-lourds. Pour circuler dans les zones indiquées par les panneaux de signalisation, tous les véhicules doivent donc avoir l’équipement adapté. De ce fait, ils doivent soit détenir dans leur coffre des chaînes à neige ou des chaussettes à neige. Et ce, pour au moins les deux roues motrices. Ou encore avoir 4 pneus hiver sur le véhicule. 

Les modèles de pneus hiver acceptés

Jusqu’en 2024, le terme « pneu hiver » comprend de nombreux pneus. Ils doivent donc avoir l’un des marquages suivants. Que ce soit « M+S », « M.S » ou « M&S ». Ou encore la présence simultanée du marquage du « symbole alpin » tel que « 3PMSF ». Toutefois, dès le 1er novembre 2024, seuls les pneus avec le marquage 3PMSF ainsi que l’un des marquages « M+S », « M.S » ou « M&S » sera accepté. De ce fait, si vous n’avez pas encore acheté votre équipement, optez plutôt pour ces derniers. Et ce, puisqu’ils se trouveront acceptés plus longtemps. 

Source : Merci Pour L’Info

Accueil / Actualités / Pneus Hiver : les départements où l’équipement est devenu obligatoire depuis le 1er novembre