Arnaques par SMS : prudence si vous recevez ce genre de messages

Avec Noël qui approche, les colis sont de plus en plus nombreux, mais les arnaques par SMS aussi.

© Arnaque par SMS : prudence si vous recevez ce genre de messages - Source : iStock

Voir Ne plus voir le sommaire

Les arnaques par SMS avaient pu commencer à prendre place à l’époque des confinements. À ce moment, avec les magasins fermés, de nombreux Français faisaient des achats sur internet. Conscients de cela, les escrocs envoient des faux SMS en se faisant passer pour le transporteur de colis. Et de cette façon, ils ont réussi à faire de nombreuses victimes. Cette technique s’appelle le phishing ou hameçonnage. Cette dernière se répand, surtout en fin d’année, là où les colis et commandes internet se font de plus en plus nombreuses. On vous explique tout ici. 

Arnaques par SMS : le phishing 

Cette année regorge de problèmes, et les arnaques ne viennent pas arranger les choses. En effet, le nombre d’arnaques, que cela soit sur internet ou dans la vie de tous les jours, ne cessent d’augmenter. Et l’une des techniques qui fait le plus de dégâts, mais aussi une des plus utilisées reste le phishing. En Français, cette technique prend le nom d’hameçonnage. Si cette arnaque par SMS ou mail porte ce nom, cela ne reste pas pour rien. En effet, l’escroc va mettre un appât dans son message qui va vous donner envie de mordre à l’hameçon. 

Dans cette métaphore, l’hameçon reste le lien contenu dans le message. Ce dernier peut vous demander de payer une somme ridicule comme un euro, ou rien. Le but ici, cela ne perdure pas que vous versiez de l’argent, mais bien que vous mettiez vos coordonnées bancaires. Et l’appât, en général, cela semble un motif urgent. Comme une amende impayée, un colis qui va repartir, ou tout autre message. Ainsi, que cela reste une arnaque par SMS ou par mail, il ne faut jamais cliquer sur un lien. 

Une arnaque qui s’étend 

Pour contrer le nombre d’arnaques par SMS et en tout genre qui circule, il y a des entreprises. Comme cela peut être le cas de Cybermalveillance, une plateforme du gouvernement qui s’occupe des piratages et menaces numériques. Le directeur général de cette dernière a déclaré tristement que “Historiquement, nous recevons une dizaine ou une centaine de demandes d’assistance par jour. Depuis début décembre, nous en sommes à plus de 1.500 demandes par jour !”. Et en cette période de Noël, les escrocs le savent, il y a de nombreux colis qui arrivent. La Poste confie même en traiter près d’un million par jour à cette période. Alors, l’arnaque par SMS du “colis prêt à être livré” fait des dégâts. 

Cette arnaque par SMS reste en réalité assez simple. Que vous attendiez ou non un colis, vous allez recevoir le fameux SMS qui dit que votre colis est “prêt, organisé pour la livraison”. Bien sûr, ce dernier contient un lien. Que cela soit pour voir où en est la commande ou même savoir précisément quand il arrive. Et le directeur général de la plateforme le regrette “Innocemment, beaucoup de gens, en attente de livraison de leur colis, cliquent”. Mais cela reste bien la plus grosse erreur à commettre. 

Jérôme Notin, le directeur, déclare que l’arnaque par SMS a seulement pour but premier de vous faire cliquer sur le lien. Il explique aussi que “Sous couvert d’une demande d’affranchissement, censée coûter mettons 1,95 euros, certains donnent leur numéro de carte de crédit. Les arnaqueurs vont ensuite l’utiliser pour faire des achats sur des sites qui ne font pas de demande de validation pour le paiement”. 

L’arnaque par SMS va encore plus loin 

Mais, certains escrocs, en plus de cette marque par SMS, vont encore plus loin. En plus de prendre vos coordonnées bancaires, ils vont vous appeler. Et bien sûr, là aussi, ils voleront l’identité d’une entreprise, à savoir, votre banque. “On vous fait croire que des opération frauduleuses sont en train de se faire avec votre carte bancaire. Les arnaqueurs vous demandent alors de leur transmettre un code que vous allez recevoir par SMS. Ce code leur permet en réalité de valider un achat”. Mais, si vous pensez vous en être tirés, car vous n’avez pas mis votre carte bancaire, mais que vous avez simplement cliqué sur le lien, détrompez-vous. 

En effet, même si le but de l’arnaque par SMS reste que vous mettiez vos coordonnés bancaires, elle peut avoir d’autres répercussions. “Le lien contient un virus qui va enregistrer vos données”. Et là aussi, ces derniers vont pouvoir se voir utiliser à mauvais escient. Elles peuvent en effet se voir vendues à d’autres escrocs qui vous rejoindront pour d’autres arnaques. “Vous entrez dans la boucle, à votre détriment. Nous avons eu le cas, dernièrement d’une personne, qui se fait ensuite harceler en retour par les gens qu’elle contacte malgré elle. C’est un peu la double peine : votre téléphone est piraté, et en plus les gens croient que c’est votre faute, et vous en veulent”. 

La vigilance reste la clé 

La bonne chose au fait qu’il y ait tant d’arnaques par SMS, reste que cela fait de la publicité pour la prévention. L’article de la plateforme de Cybermalveillance sur cette escroquerie a déjà été lu plus de 21 000 fois depuis le premier décembre seulement. Ainsi, le directeur général de la plateforme rappelle la démarche à suivre. “Ne jamais cliquer sur le lien, bien sûr. Si l’on vous contacte au nom de La Poste, Chronopost, Amazon, vous pouvez tenter de contacter ces entreprises. Pareil pour votre banque, si l’on vous contacte en son nom”. 

Assurément, si vous pensez avoir tout de même le virus sur l’un de vos appareils, vous pouvez trouver de l’aide sur la plateforme Cybermalveillance.gouv.fr. Vous pouvez aussi transférer un numéro qui pour vous pratique l’arnaque par SMS au 33700

Source : France Bleu

Accueil / Actualités / Arnaques par SMS : prudence si vous recevez ce genre de messages