Prix de l’énergie : la hausse du gaz en janvier selon votre consommation

En janvier 2023, le prix de l’énergie et plus précisément le prix du gaz va connaître une hausse. On vous dit tout !

© Prix de l’énergie : la hausse du gaz en janvier selon votre consommation - Source : iStock

Voir Ne plus voir le sommaire

Après une année difficile, et des hausses de prix dans de nombreux domaines, il semblerait que ces hausses n’ont pas fini. En effet, les conflits entre nos voisins de l’est ont laissé la France avec des difficultés en ce qui concerne l’énergie. Les Français ont connu une difficulté d’approvisionnement en énergie ces derniers mois. Ceci a eu un impact indéniable sur le prix de l’énergie. Et ce, que ce soit le gaz, le carburant ou encore l’électricité. Or, il semblerait que ces hausses n’ont pas fini d’impacter les Français. La Commission de régulation des prix de l’énergie (CRE) a récemment publié les nouvelles grilles tarifaires envisagées pour le gaz pour janvier 2023. Sachez que vous ne subirez pas la même hausse mensuelle des prix du gaz si vous l’utilisez pour vous chauffer, que si vous l’utilisez pour cuisiner. On vous explique tout ici ! 

Une hausse du prix de l’énergie et notamment le gaz

Vous ne serez pas surpris d’apprendre que le prix de l’énergie va encore augmenter l’année prochaine. Ces derniers mois, l’approvisionnement en énergie a été difficile en France. Que ce soit le gaz, le carburant ou encore l’électricité. De nombreux domaines ont connu des hausses de prix. Il semblerait alors que ça ne soit pas fini. En janvier 2023, le prix du gaz va connaître une nouvelle hausse. D’après les dires de la Commission de régulation des prix de l’énergie (CRE), la hausse va se chiffrer, en moyenne, à 15 %. Et ce, si l’on se fie aux grilles tarifaires envisagées publiées par la CRE le 20 décembre. Pour les Français qui cuisinent ou qui se chauffent au gaz, cette augmentation va se faire ressentir dès le mois de janvier 2023.

Il convient de noter que cette hausse constitue la première depuis le mois d’octobre 2021. Pour cela, les Français peuvent remercier le gouvernement pour la mise en place du bouclier tarifaire. N’oubliez pas que le bouclier tarifaire avait pour but de limiter la hausse des prix de l’énergie. Et ce, que ce soit le gaz ou l’électricité. Dans le projet de loi de finances pour 2023, la limitation se chiffrait à 15 %. 

Une hausse d’en moyenne 15 %

La Commission de régulation des prix de l’énergie (CRE) a récemment évoqué le projet de loi de finances pour l’année 2023. En effet, la CRE a tenu à rappeler que le bouclier tarifaire restait en place jusqu’au 30 juin 2023. D’après leurs dires, le gel des tarifs réglementés de vente de gaz naturel se voit prolongé. « Il prévoit en outre, qu’à compter du 1er janvier 2023 et jusqu’au 30 juin 2023, les tarifs réglementés de vente de gaz naturel (TRVG) fournis par Engie sont fixés à leur niveau, toutes taxes comprises, en vigueur au 31 octobre 2021, majoré de 15 % ». Et ce, comme l’a annoncé la CRE. 

Sachez que la CRE a également récemment publié un délibéré. Dans ce dernier, la Commission de régulation des prix de l’énergie a tenu à donner plus de détails sur les hausses prévues dès le mois de janvier 2023. « Celle-ci est communiquée à titre informatif, la grille qui s’appliquera effectivement étant définie par arrêté des ministres chargés de l’énergie, de l’économie et du budget », souligne-t-elle. Il convient alors de noter que ces hausses ne se trouveront pas comprises dans le bouclier tarifaire. D’après les grilles tarifaires envisagées pour le gaz, la hausse des prix de l’énergie atteindra, en moyenne, 15 %. Et ce, pour les foyers français qui cuisinent et qui se chauffent au gaz. 

Les détails sur cette hausse des prix de l’énergie

Les grilles tarifaires montrent de grandes différences de prix de l’énergie. En effet, les plus petits consommateurs et les plus gros consommateurs ne payeront pas le même prix. D’après le tableau, les plus petits consommateurs connaîtront une hausse d’environ 5, 85 %. Alors que les plus gros consommateurs verront le prix de l’énergie bondir de 15, 31 % à 16, 9 %. Sachez tout de même que les plus gros consommateurs sont les Français qui utilisent le gaz pour se chauffer, pour chauffer l’eau mais également pour la cuisson. Si l’on se fie aux grilles publiées par la CRE, les factures connaitront des hausses conséquentes. À titre d’exemple, un foyer payant une facture s’élevant à 171,1 € par an la verra passer à 181,1 € (+5,85 %). Alors qu’un foyer avec une facture de 370,3 annuels passerait à 409,2 € (+10,51 %).

Or ce n’est pas tout ! Les plus gros consommateurs connaîtront des hausses encore plus conséquentes dans le domaine des prix de l’énergie. Un foyer avec une facture de 1 452,8 € annuelle passerait ainsi à 1 675,1 €. Cette hausse représente alors près de 15,31 %. Ou encore un foyer avec une facture de 2 859,5 € pourrait se retrouver à payer 3 343,4 €. Une hausse colossale de 16,92 %. Il convient alors de se préparer à ces hausses prévues par la Commission de régulation des prix de l’énergie (CRE) et leurs grilles tarifaires. 

Source : Midi Libre

Accueil / Actualités / Prix de l’énergie : la hausse du gaz en janvier selon votre consommation