Prime vélo électrique : comment bénéficier de cette aide de l’Etat ?

La prime vélo électrique va pouvoir évoluer au cours de l’année qui suit entre renouvellement et élargissement.

© Prime vélo électrique : comment bénéficier de cette aide de l’Etat ? - Source : iStock

Voir Ne plus voir le sommaire

Avec la crise énergétique et le plan écologique, le gouvernement souhaite encourager les Français à passer à des modes de transports plus propres et qui consomment moins. Alors, le gouvernement a bien sûr pensé à mettre en place une prime vélo électrique. Grâce à cette dernière, vous pouvez avoir pour moins cher un vélo électrique. On vous explique tout ici. 

La prime vélo électrique

Avec cette année et cet hiver sous le signe de la crise énergétique. Le gouvernement souhaite passer à une France plus verte. Et qui dépend bien moins des énergies fossiles. Alors, depuis le début de 2022, le gouvernement propose une prime vélo électrique. Une façon d’aider les Français à passer aux vélos électriques. En revanche, cette aide ne concerne que les Français qui touchent moins de 13 489 euros et elle peut monter à 400 euros

Mais pour cette nouvelle année, le gouvernement souhaite que la prime vélo électrique touche plus de monde. Pour cela, le plafond passe désormais à 14 089 euros. Aussi, le seuil du revenu fiscal de référence va lui aussi augmenter pour que plus de personnes puissent avoir 400 euros de prime. Alors qu’avant, il devait être inférieur à 6 300 euros, il passe en 2023 à 6 358 euros. Cela reste également une façon de venir en aide à plus de personnes. 

Et les autres seuils vont, eux aussi, évoluer. Si pour recevoir 300 euros de prime vélo électrique il fallait avant moins de 13 489. Ce seuil augmente à 14 089 euros. De la même façon, si les personnes gagnant plus de 13 489 euros n’avaient avant aucune aide. Désormais, cela passe à 14 089 euros. 

Les différentes aides

Le plus gros frein pour bénéficier de la prime vélo électrique restait de devoir avoir une aide locale pour prétendre à cette dernière. Mais, avec la nouvelle année, cette règle va changer. En effet, vous pourrez désormais bénéficier de cette prime même si aucune aide locale ne semble prévue dans votre commune, département ou même région. Aussi, si le revenu fiscal de référence ne dépasse pas les 6 358 euros, alors une personne en situation de handicap pourra bénéficier d’une aide pour recevoir un vélo aménagé. Cette aide peut même arriver à près de 2000 euros. 

Cette envie d’adapter la prime vélo électrique aux personnes en situation de handicap fait partie du “plan vélo et mobilités actives”. Et le gouvernement a prévu un budget de 250 millions d’euros pour pouvoir proposer des aides pour des vélos adaptés. 

Les nouveaux objectifs de la prime 

Ainsi, si le gouvernement a prévu d’élargir cette prime vélo électrique, cela reste bien pour toucher plus de Français. Le but reste même de couvrir un Français sur deux avec un revenu fiscal de référence faible. Mais cette prime ne semble pas se destiner seulement pour les vélos électriques. Il semble possible de s’en servir pour un vélo classique. En revanche, le montant de la prime baisse à 150 euros. Cette aide reste donc pour les personnes avec un revenu fiscal de référence de moins de 6 300 euros et pour ceux en situation de handicap. 

Les conditions requises pour le prime vélo électrique

Aussi, pour bénéficier de la prime vélo électrique, il faut tout de même faire quelques démarches. Il faut prouver que le vélo est neuf, la batterie n’a pas de plomb, les marquages sur le cadre du vélo. Et il faudra également faire les démarches sur le site web concernant la prime offerte par l’État durant les 6 mois après l’achat du vélo électrique et ne pas le revendre avant au moins une année

Ainsi, dès cette nouvelle année, la prime vélo électrique pourra profiter à plus de 50 % des Français. Mais à condition de pouvoir remplir les critères nécessaires. L’État prévoit également d’améliorer les infrastructures cyclables afin d’aider les Français a mieux roulé. 

Source : Volto Velo

Accueil / Actualités / Prime vélo électrique : comment bénéficier de cette aide de l’Etat ?