Économies : la règle du 50-20-30 pour économiser facilement

Une fameuse règle du 50-20-30 semble permettre de faire des économies ainsi que de mieux gérer son budget.

© Économies : la règle du 50-20-30 pour économiser facilement - Source : iStock

Voir Ne plus voir le sommaire

Avec la période que la France, ainsi que l’Europe traverse, le temps ne semble pas être aux dépenses inconsidérées. Et ce, malgré la fête de Noël où de nombreux budgets ont semblé éclater pour faire plaisir aux autres. Pourtant, il semble bien y avoir des façons de réussir à faire des économies, sans pour autant se priver de tout. Cela reste la règle du 50-20-30. Une façon donc de bien gérer son budget tout en se faisant plaisir et en faisant des économies. On vous explique tout ici.

Faire des économies avec la règle du 50-20-30

La crise et l’inflation ont bien semblé rappeler à quel point il peut être important de faire des économies. En effet, même si les prix augmentent, la vie continue son cours. Il faut tout de même payer les factures, faire les courses, économiser pour ce gros projet futur ou même pour vous mettre à l’abri d’un potentiel coup dur. Et avec la nouvelle année qui commence juste, les résolutions peuvent aussi y jouer. Bien sûr, que l’on soit le premier janvier ou n’importe quel jour de l’an, il ne reste jamais trop tard pour prendre de bonnes résolutions. 

Et parmi les manières de réaliser des économies, une règle semble bien souvent revenir. Il s’agit de la règle du 50-20-30. Cette dernière vous permettra de mettre de côté, tout en faisant des écarts et en payant vos factures bien sûr. Cela parait donc une bonne façon de retrouver un peu de pouvoir d’achat. Cette manière de faire semble venir des États-Unis surtout avec la sénatrice Elizabeth Warren dans son livre All Your Worth : The Ultimate Lifetime Money Plan. Dedans, elle aborde ainsi cette règle et la manière dont elle pourrait changer vos finances.

La manière de faire 

Déjà, pour bien gérer son budget, il faut le connaître. Vous devez donc savoir précisément de combien sont vos rentrées d’argent. Que cela soit salaire, aides, ou revenus en tout genre. Ensuite, il va falloir faire face à vos dépenses. Cela peut être déplaisant, mais il va falloir regarder vos relevés de comptes et voir combien vous dépensez réellement. Et cette règle va vous inciter à classer toutes ces dépenses en catégories. De cette manière, vous arriverez à faire des économies. 

Ainsi, parmi les trois catégories, on va trouver les besoins, qui représentent la plus grosse part, puis les objectifs et enfin les envies. Car, faire des économies, c’est bien, mais sans se priver de vivre, c’est mieux. La plus grosse catégorie reste donc les besoins. Vous y accorderez 50 % de vos rentrées d’argent. Là-dedans, on compte les achats et dépenses essentielles. Comme le loyer, les factures, la nourriture, l’essence ou les transports et les abonnements en tout genre. Ainsi, la moitié de votre salaire doit aller dans cette catégorie. 

Ensuite, on trouve les objectifs. Car, même avec de nombreuses dépenses, vous avez peut-être en tête de changer de voiture, de téléphone, de télé, de frigos, etc. Cette part-là représente donc 20 % de votre salaire. Cela peut aussi bien concerner la mode que les vacances ou même la déco. Cet argent reste des économies. Alors, si jamais il y a un coup à essuyer, cela restera de là que vous prendrez l’argent. En gros, cela ressemble à un compte épargne

Les envies et limites

Et enfin, après avoir mis 20 % pour vos économies, il vous reste 30 % pour vos envies. Il s’agit en réalité de toutes les dépenses qui ne se catégorisent pas dans l’essentiel, mais qui vous font plaisir. Que cela concerne des abonnements Netflix, de sport, des soldes ou tout autre dépenses qui vous plaisent. Nos confrères de Marie-Claire disent même “Si vous devez vous demander pourquoi vous en avez besoin, c’est probablement qu’il s’agit plutôt d’une envie”. Le but de cette dépense reste votre plaisir, alors pas besoin de culpabiliser. 

En revanche, faire des économies avec cette règle peut devenir difficile. Surtout pour les revenus les plus faibles. Avec la crise énergétique et l’inflation, parfois les besoins peuvent dépasser les 50 %. Aussi, cette règle peut se moduler en 40-30-30 ou en 50-30-20. Forbes souligne d’ailleurs “Cela ne veut pas dire que cette méthode de budgétisation n’est pas utile. La répartition des montants par catégories peut vous aider à identifier les domaines dans lesquels vous dépensez trop. Vous pourriez vous rendre compte que vous dépensez trop en abonnements ou en sorties au restaurant et ainsi faire des ajustements”. 

Source : HuffPost

Accueil / Actualités / Économies : la règle du 50-20-30 pour économiser facilement