Automobilistes : comment obtenir la prime de 100 euros ?

Une nouvelle aide de 100 euros prend place pour inciter les automobilistes à pratiquer le covoiturage et faire des économies.

© Automobilistes : comment obtenir la prime de 100 euros ? - Source : IStock

Voir Ne plus voir le sommaire

Depuis que la situation politique mondiale a changé, le gouvernement se préoccupe bien plus de l’utilisation des énergies des Français. Et ce, à commencer par le carburant. En effet, l’année 2022 aura pu se voir marquée par une forte inflation. Cela a notamment pu se faire sentir sur le prix des carburants. Un constat que les Français n’ont que subit, malgré la ristourne sur le carburant de l’État. Alors, pour encourager les automobilistes à faire du covoiturage, une aide de 100 euros semble proposée depuis le début du mois. On vous explique tout ici.

Une année difficile 

L’année 2022 a paru complexe pour de bien nombreux Français. Il faut dire que l’inflation n’a paru épargner aucun secteur. De l’alimentation en passant par le prix des carburants, les Français ont beaucoup souffert. Pour leur venir en aide, le gouvernement a décidé de faire adopter la loi sur le pouvoir d’achat. Cette dernière a pour but de proposer de nombreuses aides. Et revalorisations pour booster le pouvoir d’achat des Français. À commencer par la remise sur le carburant pour venir en aide aux automobilistes. 

Mais désormais, cette remise sur le carburant a pris fin. Et pour ne pas laisser les automobilistes dans une situation compliquée, le gouvernement a décidé de lancer une nouvelle aide pour les travailleurs à revenus modestes. Cette aide se base donc sur les revenus du demandeur et permet de pouvoir financer une partie du carburant utilisé pour pouvoir aller travailler. Il se trouve qu’au moment où l’inflation semblait la plus forte, et que les carburants avaient beaucoup augmenté, se rendre sur son lieu de travail pouvait devenir difficile pour certains. À tel point que des travailleurs pensaient à démissionner pour faire des économies. 

Une aide pour les automobilistes qui pratiquent le covoiturage

Mais une nouvelle aide, que le gouvernement a semblé mettre en place depuis le premier janvier, reste l’aide pour le covoiturage. Cette dernière de 100 euros sert à encourager les automobilistes à utiliser le covoiturage. La prime semble se destiner principalement aux nouveaux inscrits des plateformes pour ce service. Ainsi, différents sites proposent une rémunération. Ce, en échange de trajets effectués. 

Les automobilistes commençant à effectuer du covoiturage pour de courts trajets pourront recevoir une prime de 100 euros par le biais même de la plateforme. En revanche, cette aide n’est accordée qu’une seule fois. Les modalités du versement semblent aussi à connaître. Si vous décidez de vous lancer dans ce projet, vous ne recevrez pas 100 euros. En réalité, vous bénéficierez d’un premier virement de 25 euros, puis après le dixième trajet en moins de trois mois, les 75 euros manquants. 

Aussi, en fonction de la plateforme que les automobilistes vont choisir, le paiement de cette prime peut se faire sous diverses formes. Que cela reste en bons d’achat de la vie quotidienne, sur la plateforme ou même directement sur votre compte

Les conditions et partenaires

Alors, pour que les automobilistes profitent de cette prime, il faudra une voiture. Mais aussi, un permis, des trajets de moins de 80 km et effectués en moins de trois mois. Le site service public ajoute “les trajets sont effectués en utilisant un opérateur de covoiturage éligible”. Parmi les partenaires, on trouve alors Atchoum, Blablacar, Ciligo, Covoit’ici, Covoit Lignes, 7ème SenS, Ecov, Covoiturage grand Lyon et Ilevia covoiturage. Ou encore Illicov, Karos, Klaxit, La roue verte, Lane, Le petit roger, Mobicoop, Mov’ici, Ouestgo, Oxycar, Pass pass, Rezo Pouce, Ridygo et Roulez malin. 

Source : Midi Libre

Accueil / Actualités / Automobilistes : comment obtenir la prime de 100 euros ?