AAH : revalorisation, déconjugalisation, ce qu’il faut savoir pour 2023

Après une augmentation en 2022, faut-il attendre une nouvelle hausse de l’AAH pour cette année 2023 ?

© AAH : revalorisation, déconjugalisation, ce qu'il faut savoir pour 2023 - Source : iStock

Voir Ne plus voir le sommaire

Depuis le mois de janvier de l’année dernière, la situation économique en France a beaucoup changé. L’inflation semble toujours de plus en plus forte et se fait ressentir dans de nombreux secteurs. Que cela passe des courses, au carburant, en passant par les factures d’énergies. Alors, pour venir en aide aux Français. Le gouvernement a décidé de mettre en place la loi sur le pouvoir d’achat. Dans cette dernière on trouvait de nouvelles aides, mais aussi des revalorisations. Ainsi, de nombreuses allocations ont pu se voir revaloriser à hauteur de 4 % comme l’AAH. On vous explique tout ici. 

L’AAH, revalorisé 

En effet, alors que l’inflation a vraiment commencé à augmenter depuis le mois de janvier, le gouvernement a souhaité intervenir durant l’été. Il se trouve qu’en temps normal, les allocations peuvent bénéficier d’une revalorisation. Mais cela, une fois par an. Cela permet de garder indexé le montant de cette dernière sur l’inflation. Face à la situation exceptionnelle, le gouvernement a décidé de les revaloriser exceptionnellement durant l’été. Comme cela a pu être le cas pour l’AAH, qui se revalorise le premier avril, ou même les pensions de retraite, normalement au premier janvier. 

Ainsi, cette revalorisation exceptionnelle de l’AAH et des autres aides durant l’été a permis aux allocataires de ne pas attendre 2023 pour recevoir de l’aide. Avec le coût de la vie qui ne fait que d’augmenter, cela pouvait paraître difficile d’attendre encore autant. Mais, bien qu’il y ait eu deux revalorisations en 2022. Cela n’empêche pas la revalorisation de 2023 de se faire. 

Alors pour cette nouvelle année, les bénéficiaires de l’AAH pourront en effet recevoir une revalorisation au premier avril comme chaque année. Mais en plus de cela, le gouvernement prévoit une mesure qui pourrait bien augmenter le montant de cette aide. Il s’agit de la déconjugalisation à l’automne. Cela signifiera que les bénéficiaires ne verront plus les revenus de leur conjoint compter dans le calcul de leur allocation. Et d’après les chiffres, cela pourrait mener à une augmentation de 200 ou 300 euros par personne

La revalorisation pour 2023 

Ainsi, les allocataires de l’AAH peuvent bien attendre une nouvelle revalorisation dans les prochains mois. Mais, à l’instar du RSA, des allocations familiales, etc. il faudra attendre le premier avril. Ainsi, si le gouvernement a décidé d’attribuer ces 4 % de revalorisation, cela ne tenait que d’une avance sur le montant de la revalorisation de cette nouvelle année

Pour le moment, cela semble encore un peu tôt pour pouvoir prédire de combien l’AAH va se voir revaloriser. Mais d’après les chiffres, l’inflation moyenne à la fin de ce mois serait de 5,7 %. Alors, avec les 4 % déjà attribués au mois de juillet, pour le premier avril, une revalorisation de 1,7 % devrait arriver. Mais cela dépend de l’inflation moyenne à la fin du mois de janvier. 

Il faut dire qu’en 2022, au mois d’avril, l’AAH a eu une revalorisation de 1,8 %. Passant donc le montant de l’aide de 919,86 euros à 956,65 euros. Alors avec la prochaine revalorisation, cette allocation devrait tourner autour des 973 euros au maximum. En effet, cette aide dépend du taux d’incapacité, mais aussi des autres ressources. Ainsi, vous pourrez constater cette hausse dès le 5 mai sur vos comptes. Puisque comme pour les autres allocations, il y a un mois de retard entre le mois versé et le moment où vous le recevez

Source : Money Vox

Accueil / Actualités / AAH : revalorisation, déconjugalisation, ce qu’il faut savoir pour 2023