Livret A, LEP… les nouveaux taux à venir dès le mois de février 2023

Lorsque l'inflation fait rage, placer son argent est essentiel pour garder son pouvoir d'achat. Voici les évolutions prévues en 2023.

© Livret A, LEP… les nouveaux taux à venir dès le mois de février 2023 - Source : iStock

Voir Ne plus voir le sommaire

Lorsqu’on a la possibilité de mettre de l’argent de côté, il ne faut surtout pas le laisser dormir sur votre compte courant. La meilleure chose à faire ? Placer ces sommes sur un livret d’épargne, qui fera fructifier vos économies grâce à un taux d’intérêt assez rémunérateur. Pour les petits épargnants, il existe des offres tout à fait fiables et intéressantes sur le plan financier.  Ainsi, le livret A va voir sa rentabilité grimper en 2023, en raison de l’inflation. On vous explique tout.

Le livret A face à la hausse générale des prix

Lorsque les tarifs flambent, les dépenses des ménages gonflent. Or, il arrive aussi que les revenus d’un foyer ne suivent pas le même rythme. Résultat ? Les Français perdent du pouvoir d’achat. Pour limiter la casse, l’État a plusieurs moyens d’agir. En raison de la forte inflation constatée ces derniers mois, le SMIC, les retraites et d’autres aides ont connu une hausse. Pour éviter aux épargnants de perdre de l’argent, le taux d’intérêt du livret A va aussi augmenter.

Pour rappel, ce livret fonctionne comme une banque bancaire, sur lequel on peut placer ses économies, dans la limite de 22 950 euros. N’importe qui peut ouvrir ce genre de compte. On peut ainsi facilement le souscrire, même pour un mineur. Pour l’heure, le livret A offre une rémunération de 2 %. Il s’agit d’ailleurs d’une hausse assez récente.

Or ce fameux livret devrait une nouvelle revalorisation de son taux d’intérêt en 2023. D’après les experts, il devait atteindre 3,3 %. Mais d’où sort ce chiffre ? Il se base sur l’inflation moyenne mesurée au second semestre 2022, estimée à 6,1 %. Le taux d’intérêt du Livret A devrait donc atteindre 3,3 % (soit la moitié).

En pratique, un taux d’intérêt à 2 % permet à ceux qui ont 10 000 euros sur ce type de compte, de toucher 200 euros en un an. Si le taux grimpe à 3,3 %, les épargnants gagneront 330 euros d’intérêts pour un capital placé de 10 000 euros.

Des taux d’intérêts qui grimpent

Si la rémunération du livret A grimpe, les taux des autres placements similaires prendront le même chemin.  En effet, le LDDS donne les mêmes gains que le livret A. Cela signifie que son taux devrait, lui aussi, passer à 3,3 % en 2023. Seul bémol ? Son plafond ne se situe qu’à 12 000 euros.

Pour les plus petits épargnants, le livret d’épargne populaire va aussi voir son taux d’intérêt augmenter. En effet, ce dernier suit toujours la courbe de l’inflation. Ainsi, sa rémunération devrait passer de 4,6 % en 2022 à 6,1 % en 2023. Or, le plafond du LEP correspond à 7 700 euros. Si le compte atteint cette limite, il devrait donc rapporter 469,70  sur l’année, contre 354,20 en 2022. Ce livret vous semble plus intéressant ? Sachez pourtant que le livret d’épargne populaire reste méconnu. Accessible sous conditions de ressources, ce placement concerne 18,6 millions de Français.

Mais parmi eux, seuls 6,9 millions ont ouvert un LEP. Pour ouvrir un compte de ce genre, il faut remplir des critères (non prévus pour le livret A). Il existe ainsi des plafonds à ne pas dépasser en termes de revenus annuels. Ainsi, une personne seule gagnant plus de 21 393  euros par an ne peut pas y prétendre.

Source : Merci pour l’info

Accueil / Actualités / Livret A, LEP… les nouveaux taux à venir dès le mois de février 2023