Essence : le chauffage dans votre voiture augmente t-il votre consommation ?

Avec le manque d’essence, mais aussi son prix, vouloir consommer moins semble une priorité.

© Essence : le chauffage dans votre voiture augmente t-il votre consommation ? - Source : IStock

Voir Ne plus voir le sommaire

Depuis le mois de janvier dernier, avec les prix de l’essence qui ont commencé à croître très vite, la volonté de consommer moins d’essence semblait forte. Maintenant, si les prix restent légèrement descendus, ils restent tout de même très chers. Ainsi, durant l’été, la clim devenait souvent un luxe. Que peu osent se permettre à cause de l’incidence sur la consommation d’essence. Mais pour le chauffage, est-ce que cela vaut réellement le coup d’avoir froid pour économiser aussi ? On vous explique tout ici. 

Une économie de mise 

Depuis que l’inflation sévit en France, la façon de conduire a beaucoup changé. Il faut dire qu’avec le prix de l’essence qui avoisine les deux euros par litre, cela ne donne pas envie de brûler de l’essence pour rien. Alors forcément, les nombreux conseils des auto écoles restent appliqués. Comme de freiner moins, en accélérant moins, de rouler moins vite, et surtout avec les vitesses enclenchées. Mais en plus du prix du litre, depuis ce jeudi, il y a une nouvelle difficulté. 

Face à la réforme des retraites, de nombreux Français ont décidé de se mobiliser. Ainsi, la grosse grève de ce jeudi 19 janvier a entraîné aussi le ralentissement de nombreux services. Par exemple, plus des trois quarts des raffineries semblaient encore en grève hier. Cela a donc forcément un impact sur les quantités d’essence. Mais aussi son prix. En revanche, si en été, la clim reste un gouffre d’essence, est-ce qu’en hiver cela vaut le coup de ne pas allumer le chauffage ? 

Essence et chauffage vraiment liés ? 

Pour savoir si le chauffage va avoir une influence sur votre consommation d’essence, il faut comprendre comment il fonctionne. Et en réalité, cela reste assez simple. Pour produire de l’air chaud, le chemin ne semble pas réellement passer par la moindre consommation d’essence. Le site Femme Actuelle explique que “le système laisse passer de l’air à travers le filtre de l’habitacle” qui se nomme aussi filtre pollen. Ensuite “par le compresseur de climatisation puis par le radiateur afin d’être réchauffé”. Une fois que l’air chaud a donc pu être produit, il suffit à la ventilation de l’envoyer dans l’habitacle par le biais des buses d’aération. 

Mais avec ce chemin là, on ne trouve à aucun moment l’intervention de l’essence. Car il n’y a aucune compression des gaz. Alors, si la climatisation a bien une incidence sur l’essence et votre consommation, pour le chauffage, il n’en est rien. D’ailleurs, ce dernier ne semble pas non plus consommer d’électricité. Autant dire qu’il ne semble plus nécessaire de mourir de froid pendant tous vos trajets, car cela ne change en réalité pas grand-chose. 

En revanche, cela ne semble pas valoir pour tous les véhicules. Si les moteurs thermiques ne vont donc pas consommer d’essence ni d’électricité pour le chauffage, il y a un type de véhicule qui consomme. Il s’agit des voitures électriques. Alors bien sûr, elles ne vont pas utiliser d’essence pour le chauffage, mais bien de l’électricité. Il se trouve que pour arriver à chauffer l’habitacle, il faut l’intervention d’un convecteur thermique ou d’une pompe à chaleur. D’ailleurs, cela reste bien l’une des fonctions les plus énergivores de ce genre de véhicules. 

Source : Femme Actuelle

Accueil / Astuces / Essence : le chauffage dans votre voiture augmente t-il votre consommation ?