Coupures d’électricité : quelles sont les dates potentiellement concernées ?

Avec la crise énergétique que la France traverse, le risque de voir des coupures d’électricité arrivé augmente.

© Coupures d’électricité : quelles sont les dates potentiellement concernées ? - Source : IStock

Voir Ne plus voir le sommaire

Après deux ans sous le signe de la pandémie mondiale, la France pensait avoir enfin un peu de repos. Mais, la crise économique et énergétique ne semble pas vouloir le permettre. Depuis le mois de janvier, un gros acteur des relations commerciales internationales a décidé de se retirer de cet échange de bons procédés. Mais avec lui, cet acteur amène un autre pays, lui aussi gros fournisseur pour l’Europe. Alors, bien vite, l’Europe et la France ont pu sentir le manque arriver. Tout d’abord sur l’alimentation, mais désormais en termes d’énergies aussi. Pour pallier le manque d’énergie, le gouvernement prévoit des coupures d’électricité. On vous explique tout ici. 

Une année complexe 

Ainsi, le manque de fournisseurs pour la France a commencé à se faire ressentir très tôt dans l’année. En effet, cela a pu se sentir dans les courses du quotidien. Cela sous-entend les carburants qui ont battu des records et ont presque doublé de prix. Et même dans l’alimentation. En effet, à force d’avoir moins de stocks, les prix augmentent. Pire encore, cela cause des pénuries. On se rappelle la moutarde, de l’huile de tournesol, etc. Et bien, pour les énergies, il en va de même. Alors, pour réguler la consommation, le gouvernement prévoit des coupures d’électricité. 

En effet, le risque que la France ne puisse pas subvenir à ses besoins en termes d’électricité avec ce fournisseur en mois reste grand. Alors, pour pallier cela, le gouvernement incite chacun à consommer moins. Ce plan se nomme sobriété énergétique et rythme déjà bien la vie française. Dans les grandes lignes, baisser le chauffage à 19 degrés, débrancher les appareils durant les absences, baisser la température du chauffe-eau, etc. Tant de petits gestes qui tous mettent bout à bout mènent à de grandes économies. Car, la France n’aura pas d’autre choix que de vivre des coupures d’électricité. 

En effet, si la consommation ne baisse pas, la France consomme trop par rapport aux stocks. Alors, entre des coupures d’électricité contrôlées et maîtrisées, ou un black out total, le choix reste vite fait. Mais pour éviter ce black out, il faut que chaque citoyen y mette du sien. Et visiblement cela porte ses fruits puisque la consommation du pays aurait déjà diminué. 

Les coupures d’électricité, une solution 

En effet, les coupures d’électricité restent donc un bon moyen de réussir à contrôler la consommation du pays. Pour cela, vous pouvez vous rendre sur le site du réseau RTE. Ce dernier a créé Ecowatt. Il s’agit d’un site qui présente une météo de l’électricité. Grosso modo, vous pouvez voir quelles régions semblent sous hautes tensions électriques ou non. Et si elles le sont, alors elles risquent les coupures d’électricité. 

Il se trouve que venir délester les zones qui consomment le plus reste un bon moyen d’éviter de plus gros problèmes. Alors, en allant sur ce site, vous pouvez mettre votre adresse et voir quelle est la situation de votre zone. Mais attention, ce site reste 100 % gratuit, contrairement à des arnaques qui courent souhaitant vous faire payer pour vous localiser. 

Des économies nécessaires

En plus, si les stocks d’énergies restent donc bien moins importants, cela signifie que les prix, eux aussi, vont augmenter. Heureusement, dans le projet de loi de finances pour 2023. Le gouvernement met en place un bouclier tarifaire à hauteur de 15 %. Ce dernier commencera dès le premier janvier, jusqu’à la fin du mois de juin. Alors, que cela reste pour des raisons économiques, écologiques ou solidaires, tout le monde y gagne en baissant sa consommation d’énergie. Cela reste pour cela que le gouvernement donne le feu vert aux coupures d’électricité

Apparemment, trois périodes de l’année restent sujettes à ces coupures d’électricité. On trouvait la transition du mois de novembre à décembre. Mais également la deuxième semaine de janvier et la transition au mois de février. Ainsi, actuellement, Enedis a déjà recours à des coupures. Notamment pour les chauffe-eau de certains foyers. Il faut dire que ces appareils consomment énormément et tout cela pas forcément nécessairement. 

Alors, entre midi et deux heures, Enedis à les droit d’user de coupures d’électricité pour couper les chauffe-eau. Et de cette façon, faire de grosses économies. Dans tous les cas, si vous avez vidé votre chauffe-eau le matin, il chargera le matin ou l’après-midi. Et si vous préférez les douches le soir, ce dernier se charge la nuit. Le mieux reste donc encore de faire attention à sa consommation pour limiter le nombre de coupures d’électricité. 

Source : Oh My Mag

Accueil / Astuces / Coupures d’électricité : quelles sont les dates potentiellement concernées ?