Nouvel An : les mauvais réflexes des Français durant cette période de fêtes

Près de sept Français sur dix ont de bien mauvais réflexes durant et après la fête du nouvel an, voici lesquels.

© Nouvel An : les mauvais réflexes des Français durant cette période de fêtes - Source : IStock

Voir Ne plus voir le sommaire

Comme chaque année, de nombreux Français vont faire le choix de boire durant la soirée du nouvel an, et ce toute la nuit. Mais, si certains entendent ne boire que très peu et attendre de ne plus être positif, d’autres ne seront pas si prudents. Alors, à l’approche de cette fête annuelle, la prévention routière semble à son maximum. “Quand on aime, on retient”. Ce slogan, on l’entend beaucoup, et pour cause. Si 83 % des Français vont boire, un bon nombre d’entre eux semblent avoir des “astuces” pour ne pas avoir de souci. Mais elles restent fausses. On vous explique tout ici. 

La prévention routière inquiète 

Comme chaque année à cette période, la Prévention routière se voit bien inquiète à l’approche du nouvel an. Il faut dire que d’après des études et des sondages, de bien nombreux Français vont boire durant cette soirée. Et encore trop décideront de prendre le collant alors qu’ils sont encore sous l’emprise de l’alcool. Un triste constat qui peut pourtant coûter la vie de nombreuses personnes. 

Cette année reste la treizième que l’association Prévention routière a pu entamer une campagne. Celle pour sensibiliser les conducteurs à l’approche du nouvel an. Cette dernière prend le nom de “bien rentrer”. Et d’après les informations données dans la conférence de presse à Paris, cela reste inquiétant. De nombreuses personnes vont encore ne pas choisir entre boire ou conduire. Cela reste tout de même près de sept Français sur dix qui utilisent de “mauvaises” solutions. Et ce, dans le but de rentrer chez eux, après avoir bu. Dans ces fameuses astuces, on trouve les petites routes, rouler doucement et même boire du café pour enlever les effets de l’alcool. 

Une forte consommation au nouvel an 

Ainsi, dans la conférence de presse, il semble relayé par nos confrères de TF1 que  “83% des Français entendent consommer de l’alcool lors des festivités de la Saint-Sylvestre, avec une moyenne de 3,5 verres, dont 23% prévoient d’utiliser leur véhicule personnel”. Aussi, la déléguée générale de l’association de Prévention routière que “Le facteur alcool est présent dans 29% des accidents et le risque d’accident est multiplié par dix-huit chez les personnes alcoolisées”. Cette dernière a aussi tenu à rappeler que de 2019 à 2020, c’est vingt personnes qui ont perdu la vie lors de cette soirée du nouvel an. Aussi, les jeunes adultes, paraissent en moyenne consommer cinq verres, ou plus. Et pour 11 %, ils consommeront plus de huit verres. 

En revanche, la déléguée générale reste très inquiète des signes préoccupants pour cette nouvelle soirée du nouvel an. Parce que “encore sept Français sur dix proposent des choses bizarres comme solution” afin de rentrer à leurs domiciles après avoir consommé de l’alcool. On trouve parmi elles “Emprunter des petites routes, rouler lentement, boire du café ou sucer un bonbon à la menthe… Non, ça ne marche pas !”. Elle insiste sur le fait qu’il semble bien difficile pour chacun d’évaluer le niveau d’alcoolémie. 

Dans le but de sensibiliser encore, l’association de Prévention routière a tout de même décidé de distribuer près de 25 000 éthylotests, ou même mettre en place près de 40 ateliers pour la sensibilisation. Une façon d’apprendre à connaître ses limites et de savoir ce que cela peut faire d’avoir une alcoolémie trop forte. Les seules bonnes solutions restent donc “Dormir sur place, désigner avant le réveillon un capitaine de soirée – celui qui ne boit pas -, tester son niveau d’alcoolémie et rentrer en taxi ou en transport en commun”. 

Source : TF1 Info 

Accueil / Astuces / Nouvel An : les mauvais réflexes des Français durant cette période de fêtes