Congés 2023 : voici comment bien les poser pour les optimiser selon les jours fériés

Pour les congés 2023, il semble possible de poser un jour pour en avoir quatre de repos assez facilement.

© Congés 2023 : voici comment bien les poser pour les optimiser selon les jours fériés - Source : IStock

Voir Ne plus voir le sommaire

L’année qui arrive semble bien remplie de jours fériés, ce qui peut donc laisser place à de nombreux jours de congés 2023 qui permettent de bénéficier de jours de repos plus longs. Alors, cela semble une aubaine pour tous les métiers de la restauration, de l’hôtellerie et même de voyage en général. En effet, de bien nombreux ponts seront possibles, laissant le temps de voyager et de se reposer. On vous explique tout ici.

Les premiers congés 2023 à poser 

Alors, si vous êtes amateur de ponts, il va falloir commencer à poser vos congés 2023 dès le mois d’avril. En effet, si le premier jour férié de l’année reste alors le premier janvier, il tombe un dimanche et semble donc perdu. Mais, le lundi de Pâques, lui, tombe le 10 et peut donc vous permettre un week-end de quatre jours. Ce, si vous posez le mardi ou le vendredi d’avant. Vous pouvez aussi choisir de poser quatre jours après ce lundi pour avoir neuf jours de repos consécutifs. Plutôt rentable. 

Et les bonnes affaires continuent aussi avec le mois de mai. En effet, ce dernier contient tout de même trois jours fériés. On peut trouver le premier mai, qui survient donc un lundi. Là encore, vous pouvez choisir de poser quatre de vos congés 2023 pour bénéficier de dix jours de repos. Car, après le premier mai, on trouve le 8 mai, l’Armistice de 1945, aussi férié. Alors, cela semble même encore plus intéressant que le mois d’avril. Le troisième jour tombe le jeudi 18 mai pour l’Ascension. Alors, en posant le vendredi 19, vous avez encore droit à quatre jours de week-end. Vous pouvez même pousser le vice et prendre le vendredi 26 pour bénéficier encore de quatre jours puisque le lundi qui suit reste la Pentecôte. 

Ainsi, en congés 2023, vous pouvez réussir avec le mois de mais à obtenir 18 jours de repos en ne posant que six jours. Alors le dicton qui suggère d’au mois de mai faire ce qu’il plaît, semble réalisable avec autant de temps libre. 

La deuxième partie de l’année

Pour ce qui est de l’été prochain, il y a aussi de bonnes choses à faire avec vos congés 2023. Ainsi, la fête nationale, le 14 juillet, tombe un vendredi et permet à tout le monde de bénéficier d’un week-end de trois jours. Mais vous pouvez l’augmenter en posant un jour ou deux. Ou alors, vous pouvez poser quatre jours du lundi inclus au vendredi et donc bénéficier de neuf jours de repos. 

Et pour le mois d’août, il en va de même. Comme l’Assomption tombe le mardi 15 août, vous pouvez aussi choisir de poser quatre jours de congés 2023 afin d’avoir encore neuf jours de repos. Cela semble donc un bon moyen de vous offrir une semaine de vacances durant les deux mois d’été sans poser deux vraies semaines. 

Les prochains jours de congés 2023 intéressants ne restent qu’en novembre et décembre. On trouve alors le mercredi premier novembre ainsi que le samedi 11 novembre. Vous pouvez là encore avec neuf jours de repos pour seulement quatre de posés autour du premier novembre. 

Ensuite, viendra le mois de décembre où l’on peut trouver le jour de Noël et le nouvel an tombant des lundis. Alors en posant quatre jours, vous pourrez cette fois avoir dix jours de repos. Tout comme pour le mois de mai. Alors, il y a de nombreuses bonnes choses à faire avec vos congés 2023

Source : TF1 Info 

Accueil / Astuces / Congés 2023 : voici comment bien les poser pour les optimiser selon les jours fériés