AAH : n’oubliez pas votre déclaration avant la mi-janvier pour continuer à percevoir l’aide

Pour votre allocation AAH il y a des choses à déclarer avant la mi-janvier afin de pouvoir continuer de bénéficier de cette aide.

© AAH : n’oubliez pas votre déclaration avant la mi-janvier pour continuer à percevoir l’aide - Source : Istock

Voir Ne plus voir le sommaire

En France, un adulte en situation de handicape ne semble pas laisser pour compte. Le gouvernement Français prévoit une allocation pour tous les Français en situation de handicape. Une fois que ce statut a pu être prouvé. En effet, pour faire la demande de cette allocation. Il faut passer par la MDPH afin de déterminer le pourcentage d’incapacité. Une fois le dossier étudié et transféré, vous serez en mesure de recevoir l’AAH. On vous explique tout ici. 

Les conditions pour l’AAH 

Ainsi, si l’AAH reste destiné pour les adultes en situation de handicape, il y a aussi des conditions en termes de revenus. Comme la plupart des aides ou des allocations, elles se destinent aux Français avec des revenus modestes. Alors, si vous voulez faire la demande pour l’AAH, il faudra connaître les revenus de votre foyer fiscal. SI vous vivez seul, le calcul semblera assez simple. 

Mais si vous êtes dans un foyer fiscal avec d’autres personnes, parents, conjoint, enfant, alors le calcul change. Si vous souhaitez donc bénéficier de l’AAH, il faudra déclarer tous les revenus de votre foyer fiscal. Il se peut que vous n’ayez donc pas droit à cette aide si vous ou votre foyer fiscal gagne trop de revenus. Et d’après l’association Unapei, il reste obligatoire de bien déclarer chaque revenu. Cela comprend alors les salaires et les placements imposables. 

Pour bénéficier de certaines aides, les revenus des parents ne rentrent pas toujours en compte. Mais pour l’AAH si. Cela restera le rôle de la CAF de faire le calcul afin de déterminer ou non le droit à cette allocation. Mais aussi à quelle hauteur. Mais il semble possible d’envoyer directement un courrier aux services des allocations. De cette manière, cela pourrait permettre à la CAF de bien différencier les revenus des parents et ceux de la personne concernée. Une façon de recevoir une allocation plus appropriée aux réels besoins. 

L’épargne rentre-t-elle en compte ? 

Mais dans le cas où la personne qui demande l’AAH bénéficie de rente ou d’une épargne handicap, il faudra le préciser dans le formulaire de demande pour l’allocation. Pour la simple raison que ces revenus restent totalement imposables. En revanche, malgré le côté imposable, le statut fiscal de ce genre de rentrée d’argent reste différent. Il semble donc possible encore une fois de contacter la CAF pour parler de ce statut. 

En revanche, si vous avez une épargne qu’un proche a faite pour vous, alors cela ne rentre pas dans les obligations de choses à déclarer dans la demande de l’AAH. Mais, quand on parle d’épargne, les livrets tels que le livret A, le LDDS ou même le LEP ne fournissent, eux, aucun revenu imposable. Vous pouvez les mettre dans votre formulaire de demande de l’AAH mais cela ne rentrera pas en compte pour le calcul. 

Les dates importantes

Si vous ne percevez pas encore l’AAH mais souhaitez le faire, alors il va falloir commencer les démarches assez rapidement. En effet, il ne reste plus que quelques jours avant le 14 janvier. Date avant laquelle il faut envoyer la demande pour cette allocation. Mais, si vous vous y êtes pris à temps, vous pourriez recevoir cette allocation dès le 6 février, sinon, il risque bien d’y avoir du retard. 

Une date importante pour tous les bénéficiaires de l’AAH reste l’automne prochain. À ce moment, le calcul de l’AAH va se voir modifier. Il y aura ce qui se nomme comme une déconjugalisation. Cela signifie que les revenus des conjoints ne devraient plus entrer en compte dans le calcul de cette allocation. Cela représente une possible hausse de 200 à 300 euros tout de même. Alors bien sûr, cette mesure reste une très bonne nouvelle et donc très attendue aussi. 

L’APF a déclaré dans un communiqué que “Aujourd’hui, cette avancée historique permet aux allocataires en couple de vivre dignement sans dépendre des revenus de leur conjoint dans le calcul de l’AAH et d’exercer ainsi leur pleine citoyenneté”. 

Source : Foozine

Accueil / Astuces / AAH : n’oubliez pas votre déclaration avant la mi-janvier pour continuer à percevoir l’aide