L’amour est dans le pré 2023 : « Je suis gros, donc je ne peux pas plaire » les lourdes confidences de Joris

Le lundi 30 janvier, M6 va dévoiler quelques portraits des nouveaux candidats à « L’amour est dans le pré ». Retrouvez Joris.

© L'amour est dans le pré 2023 : « Je suis gros, donc je ne peux pas plaire » les lourdes confidences de Joris - Source : Capture M6

Voir Ne plus voir le sommaire

M6 va lancer la 18e saison de « L’amour est dans le pré », dès ce lundi 30 janvier 2023. L’émission fera la présentation de quelques candidats à la recherche de l’amour. Puis, le 6 février 2023, les spectateurs pourront en découvrir d’autres. Tout le monde devra ensuite patienter à la fin de l’été pour connaître les prétendants et les prétendantes sélectionnés au programme. Ces derniers vont partager des moments magiques et sensibles de l’autre côté de nos écrans. Parmi les candidats à cette nouvelle édition figure Joris. Un agriculteur passionné qui veut enfin trouver l’amour. Découvrez qui il est dans cet article.

Qui est Joris, l’agriculteur de « L’amour est dans le pré » ?

Joris est un agriculteur du Lot-et-Garonne. C’est un homme bien occupé qui est aussi arboriculteur, céréalier et maraîcher. Ce jeune homme timide au grand cœur a été inscrit à l’émission « L’amour est dans le pré », par Anne-Laure et Éléonore, ses deux meilleures amies.

Ces dernières ont toujours été étonnées de voir leur ami encore célibataire à 34 ans. De plus, elles ont affirmé ne jamais avoir vu Joris en couple.

Le principal concerné, quant à lui, a avoué qu’il n’a eu qu’une amourette dans sa vie, à ses 22 ans. Célibataire pendant plus de 10 ans, Joris a fini par délaisser sa vie amoureuse pour se consacrer à d’autres activités.

Il détient une grande exploitation de 120 hectares en fruits et en légumes. Ce terrain lui prend beaucoup de temps. C’est une passion qu’il partage avec les membres de sa famille, depuis qu’il a 12 ans.

Entre-temps, ce candidat de « L’amour est dans le pré » est aussi un sapeur-pompier volontaire. Il a rarement du temps pour lui. Durant les périodes agricoles plus calmes, Joris revient sur le chantier de sa maison. Il s’y attèle tout seul depuis 5 ans. Il ne s’y est pas encore installé, car elle n’est pas encore finie. Mais en vrai, le jeune homme a aussi un peu de mal à quitter le nid familial.

Joris : « L’amour est dans le pré » marque le début de son indépendance

« J’ai jamais vécu seul dans ma vie, j’ai toujours vécu chez mes parents, » a avoué le candidat de L’amour est dans le pré.

Mais il est conscient qu’il doit faire quelques ajustements s’il veut donner de la place à l’amour.

« Il va falloir que je me presse pour mes prétendantes, que ce soit fini quand elles arriveront », a-t-il annoncé, très joyeux.

Joris sait qu’il va devoir ralentir son train de vie à mille l’heure, lorsque ce moment arrivera. Celui-ci a d’ailleurs admis qu’il était prêt pour cette aventure. Il veut se poser et s’ouvrir à l’élu de son cœur.

Pour y arriver, le trentenaire sait qu’il doit d’abord faire un grand travail sur lui. Il sait que sa timidité lui a manqué de nombreuses opportunités dans le passé. De plus, il doit encore aller à l’encontre de cette tendance maladive de se dévaloriser.

« Je suis gros, donc je ne peux pas plaire. Je pense que mon poids joue sur ma confiance en moi… », a-t-il déclaré.

Malgré tout, c’est un cœur qui ne demande qu’à aimer et à être aimé.

« Il y a un vide en moi que je veux combler », dit-il.

En ayant rejoint l’émission présentée par Karine Le Marchand, son vœu pourrait bien être exaucé.

Joris choisira une prétendante naturelle

Les proches de Joris le voient comme « un amour de jeune homme, attentif et d’une gentillesse dévouée ». Mais côté amour, celui-ci a toujours eu du mal. Il ne semble pas parvenir à entrer dans une relation amoureuse. D’ailleurs, c’est un point qui lui pèse depuis tellement longtemps.

En devenant candidat à « L’amour est dans le pré », Joris est prêt à tenter une expérience qui pourrait changer sa vie à jamais. Mais c’est avant tout un challenge qu’il se donne à lui-même.

« Je voudrais me prouver que je ne suis pas forcément le mec qui ne plaît à personne, je ne veux plus être le bon copain auprès des femmes ».

Joris est « très apprécié par la gent féminine qui loue sa gentillesse et son oreille attentive », mais il veut coûte que coûte « sortir du rôle de « bon copain » Une situation dont il souffre au quotidien », a évoqué la chaîne.

Pour l’aider à dépasser sa « nature complexée par ses quelques rondeurs et sa timidité dévorante », Joris a déjà en tête la prétendante qu’il veut. Il faut qu’elle ait assez de caractère pour briser son rythme quotidien de célibataire. Il voudrait donc que sa chère et tendre soit assez entreprenante pour faire le premier pas, au moment voulu.

Le physique lui importe peu. Mais il cherche une personne « de nature et qui veut fonder une famille ».

Source : Femme Actuelle

Accueil / People / L’amour est dans le pré 2023 : « Je suis gros, donc je ne peux pas plaire » les lourdes confidences de Joris