Matthieu Delormeau choque le public de TPMP avec cette remarque polémique !

Le chroniqueur Matthieu Delormeau est apprécié pour son humour et son franc-parler, mais parfois, il va trop loin.

© Matthieu Delormeau choque le public de TPMP avec cette remarque polémique ! - Source : Capture C8

Voir Ne plus voir le sommaire

Matthieu Delormeau fait partie des chroniqueurs récurrents de Touche pas à mon poste. Il est très apprécié du public, participe activement au débat. C’est un bon soldat pour Cyril Hanouna car il joue le jeu, n’hésite pas à s’emporter (ce qui est bon pour le buzz et l’audience), à se déguiser, à rire de lui et surtout à rire des autres. Cela ne fait pas rire tout le monde, mais au moins, cela fait parler de l’émission. Récemment, c’est à l’occasion d’un débat concernant le port du masque que Matthieu Delormeau s’est fait remarquer. Mais d’après les autres chroniqueurs et Cyril Hanouna, il aurait mieux fait de se taire.

L’intervention de Matthieu Delormeau au sujet du masque

Le débat tourne autour du covid-19. Alors que le virus fait bien moins la une de l’actualité qu’auparavant, on apprend qu’une nouvelle forme se développe et pourrait être à l’origine d’une nouvelle forte vague. A l’heure actuelle, l’inquiétude n’est pas de mise. La tension hospitalière est basse et stable, tandis que le taux d’incidence est certes élevé (583) mais les formes développées ne sont pas graves. Une question se pose cependant. Le masque doit-il redevenir obligatoire, comme en Allemagne, par exemple ? Gilles Verdez milite pour.

« Je le mets dans le métro, je le mets dans le RER tout le temps, tout le temps parce qu’il y a une huitième vague qui commence par les jeunes. Il faut faire attention et honnêtement, être avec un masque, ça ne coûte rien, ce n’est pas un problème ».

Un avis qui n’est partagé par tout le monde sur le plateau ou dans le public. Tout le monde se rappelle des règles très strictes concernant le masque. Personne ne veut revivre cela. Et c’est pour cela que Valérie Bénaïm intervient pour compléter les propos de son collègue, avant d’être interrompue par Matthieu Delormeau.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Matthieu Delormeau (@mdelormeau)

La phrase de trop pour le chroniqueur 

La chroniqueuse comprend le point de vue de Gilles Verdez, sans pour autant le partager. « Je peux l’entendre parce qu’ils ont peur et donc à chacun de se responsabiliser et pas d’en faire une obligation. Tu le mets à titre individuel, de façon personnelle. Si tu sens que tu n’es pas bien, tu peux le mettre pour protéger les autres ». La journaliste a raison. Chacun est libre de mettre le masque pour se protéger. Matthieu Delormeau décide de poursuivre là où sa collègue s’est arrêtée. Pas pour ajouter une information. Mais pour faire une blague.

« Et là où tu as raison, c’est vrai, qu’est-ce que ça a aidé les moches ! » La blague n’est pas la réaction attendue. Même Cyril Hanouna, pourtant friand de l’humour de son chroniqueur, intervient pour le recadrer. « On est dans une analyse médicale et l’autre, il dit une connerie ».

Ce n’est pas la première fois que le comportement du chroniqueur est pointé du doigt. On l’accuse d’être méchant. Certains collègues prennent mal certains de ses propos. La nouvelle, l’actrice Béatrice Rosen, n’a pas aimé que Matthieu Delormeau critique sa carrière et lui a fait savoir. « Ce n’est pas de l’humour, c’est de la méchanceté. (…) Tes vannes ne me vexent pas ! La méchanceté est en trop. Tout le monde le sait très bien. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Matthieu Delormeau (@mdelormeau)

Les colères de Matthieu Delormeau

On le sait, le chroniqueur laisse souvent ses émotions s’exprimer sur le plateau. Il parle avec son âme, avec son cœur, et parfois avec ses tripes. Quitte à laisser ses émotions tout emporter sur leur passage. On se rappelle encore de sa violente dispute avec Gilles Verdez au sujet du refus du footballeur Idrissa Gueye de jouer au foot le jour de la journée de lutte contre l’homophobie. Le chroniqueur comprend le joueur, en évoquant la famille et la religion. Des arguments grotesques pour Matthieu Delormeau qui s’emporte. 

Il n’hésite pas à insulter son collègue, à lui dire qu’il est un homophobe notoire. Encore aujourd’hui, des mois après les faits, ils ne se parlent plus. Car contrairement à ce que dit Cyril Hanouna, la télé, ce n’est pas toujours que de la télé.

Accueil / People / Matthieu Delormeau choque le public de TPMP avec cette remarque polémique !