Jean-Jacques Goldman et Coluche : les secrets de fabrication de l’hymne des Restos du cœur

Dans un récent podcast, Eric Jean-Jean a pu parler de la collaboration de Jean-Jacques Goldman & Coluche pour les Restos du cœur.

© Jean-Jacques Goldman et Coluche : les secrets de fabrication de l’hymne des Restos du cœur - Source : Getty Images

Voir Ne plus voir le sommaire

Jean-Jacques Goldman fait partie des grands noms de la chanson française. Et à ce titre, il a pu travailler avec le célèbre Coluche afin de donner naissance en 1986 à la Chanson des Restos. Et justement, dans un récent podcast d’Éric Jean-Jean, celui-ci dévoile des détails sur la collaboration de ces deux hommes. On vous explique tout ici. 

Le début de la collaboration Jean-Jacques Goldman et Coluche 

Coluche commençait à lancer les Restos du Cœur surement, sa création qui l’a rendue le plus célèbre et qui continue, bien des dizaines d’années plus tard, à faire le bien. Ainsi, il savait que pour que sa création fonctionne, il fallait une chanson. Tout comme un pays à un hymne. Coluche désirait quelque chose de bien, qui rentrait en tête et qui plait. Alors un jour, il se rend dans la loge de Jean-Jacques Goldman. Et là, il lui donne sa mission. Il déclara à l’artiste “Il nous faudrait une chanson pour les Restos du Cœur, un truc qui cartonne. Toi tu sais faire. À ce moment, il donne un délai d’une semaine au virtuose pour trouver LA chanson des Restos du Cœur. 

Mais pour Jean-Jacques Goldman, il n’aura pas fallu autant de temps. En l’espace de trois jours, ce dernier a créé de zéro la musique qui représenterait toujours les Restos du Cœur. Alors, au moment de la création de la chanson, un gros mouvement social était en place. Il s’agissait de Touche pas à mon pote. Mouvement duquel s’est aussi inspiré Cyril Hanouna pour son émission Touche pas à mon poste. Ce courant social se veut solidaire entre les Français. 

De nombreux bienvenus 

Ainsi, face aux Restos du Cœur de Coluche, et la chanson entêtante qu’a pu faire Jean-Jacques Goldman, de nombreux artistes se sont joint à eux. Par solidarité, on a trouvé des grands noms Français. Comme Nathalie Baye, Michel Drucker, Coluche et évidemment Jean-Jacques Goldman. Mais à eux s’ajoutent aussi les choristes Catherine Bonnevay et Francine Chantereau. Tous ensemble, ils se rendent dans le bien connu studio Gang à Paris. 

Mais, ceux qui n’ont pas pu aller au studio décident d’enregistrer ailleurs. Par exemple avec Michel Platini qui a fait sa prise de voix dans les vestiaires de la Juventus de Turin. Tout comme Yves Montand qui a décidé de le faire de chez lui avec le micro de Laurent Cabrol. Le projet de Coluche et Jean-Jacques Goldman semblait parfaitement prendre. 

Un hymne encore en vogue

Et cela a pu se confirmer dès la sortie de la chanson faite par Jean-Jacques Goldman. En effet à peine sortie, l’hymne des Restos du Cœur se vend à plus de 500 000 exemplaires. Bien sûr, tout l’argent a servi à distribuer des repas dans toute la France. En tout, ces 500 000 exemplaires ont laissé place à huit millions de repas, et ce, partout en France. Cela reste donc un franc succès pour l’équipe improbable, Coluche et Jean-Jacques Goldman. 

À ce moment, Coluche reste très reconnaissant du travail de Jean-Jacques Goldman. Pour le remercier, il lui offre même une guitare électrique Gretsch vintage. Il décide même de le donner en main propre à l’artiste, à son domicile. Et en ce moment, Jean-Jacques Goldman ne l’a jamais oublié. Il déclarait que “Il a grandi dans la banlieue, nous avions une espèce de passé commun. On s’est dit au revoir sur le pas de la porte”. Mais à peine quelques mois s’écoulent et Coluche perd la vie dans un terrible accident de moto. 

Mais Jean-Jacques Goldman a décidé de faire perdurer la volonté de Coluche. Ils se rappellent bien de la cause pour laquelle il se battait. Alors, l’artiste prend les devants. Il fonde ce que Coluche aurait voulu. La troupe des Enfoirés. Ainsi, en 1989, ce projet que Coluche allait lancer se fait. Et jusqu’en 2016, cela restait Jean-Jacques Goldman qui la dirigeait. Encore maintenant, la chanson et la troupe continuent de fonctionner. Cela permet de générer des fonds pour continuer à distribuer des repas partout en France. Ainsi, la collaboration entre Couche et Jean-Jacques Goldman reste bien plus qu’une simple chanson. 

Source : RTL

Accueil / People / Jean-Jacques Goldman et Coluche : les secrets de fabrication de l’hymne des Restos du cœur