Affaire conclue : Sophie Davant casse l’objet d’un vendeur par maladresse sur France 2

L’émission Affaire conclue ressemble à une brocante ou les vendeurs ont pour but de vendre au meilleur prix.

© Affaire conclue : Sophie Davant casse l’objet d’un vendeur par maladresse sur France 2- Source : Getty Images

Voir Ne plus voir le sommaire

Ce jeudi 5 janvier, l’animatrice de l’émission Affaire conclue, Sophie Davant, semble bien avoir fait une grosse gaffe. En effet, alors que comme d’habitude, elle recevait différents vendeurs qui souhaitent voir leurs objets partir au meilleur prix, elle a commis l’irréparable, presque. Bien souvent, les objets proposés ont de la valeur, ou sont anciens, et parfois, un peu trop fragiles pour Sophie Davant. On vous explique tout ici. 

Affaire conclue, l’émission de la seconde chance

L’émission Affaire conclue se base sur le concert des brocante ou des enchères. Il se trouve que certaines personnes semblent persuadées que certains de leurs objets ont de la valeur. Alors, pour avoir un avis et chercher à les faire partir aux meilleurs prix, ils décident de les mettre en vente. Et pour cela, cette émission semble idéale. Les vendeurs font face à différents acheteurs. Et ont donc pour but de convaincre ces derniers que les objets valent réellement quelque chose

Mais parfois, ces objets semblent bien fragiles, anciens et certains même sans réelle valeur. D’ailleurs, Sophie Davant, qui présente Affaire conclue depuis déjà un moment, a avoué avoir déjà cédé. Il se trouve que l’animatrice a confié qu’elle avait flashé sur certains objets. Alors, une fois l’émission terminée, elle décide de retrouver les acheteurs pour les racheter au même prix, ou légèrement plus. En même temps, Sophie Davant avait confié qu’elle ne faisait pas les brocantes. Et la raison reste assez simple. Cela lui rappelle le travail. Mais quand elle a un coup de cœur, elle semble avoir bien du mal à se retenir. 

Un objet de valeur

Mais, ce jeudi 5 janvier, Sophie Davant recevait dans Affaire conclue un homme nommé Michel. Ce dernier était dentiste à Nîmes, mais semble désormais à la retraite. Et s’il a décidé de participer à l’émission, cela reste pour pouvoir vendre l’un de ses objets. plus précisément, un meuble de métier. Et ce dernier restait bien propre à sa profession. D’ailleurs, ce dernier avait semblé beaucoup plaire aux acheteurs. 

Mais, l’animatrice d’Affaire conclue semble bien surprise du nombre de fois où elle peut voir ce genre de meuble. C’est pourquoi elle décide de demander des détails à la commissaire-priseur Marie Renoir. “On en voit passer assez souvent, ça veut dire que ça a du succès ?”. Ce à quoi l’experte répond que “Quand on a la chance d’avoir un designer derrière, oui. Mais celui-ci est vraiment un meuble de métier”. Et elle ajoute “Mais ce qui est bien, c’est la ré-interprétation et le côté années 1950/60 et il peut donc être réutilisé”. Cela semblait donc très positif pour le vendeur. 

La bourde de Sophie Davant 

Mais, si Michel pouvait espérer tirer un bon prix de son meuble dans Affaire conclue, cela restait sans compter sur la maladresse de l’animatrice. En effet, alors que cette dernière a tiré assez fermement la poignée d’un tiroir, elle a brisé le fond en verre du compartiment. Une gêne qu’elle a bien vite dédouanée en disant “Il était dur à ouvrir. C’est la première fois que ça m’arrive à ce point-là. Je suis embêtée”. Michel a donc essayé de garder une bonne figure et a dit “Ce n’est pas grave. Comme ça, vous ferez le bêtisier”. 

Heureusement, une des experte d’Affaire conclue a décidé d’apaiser la situation. Elle a rassuré tout le monde en disant que “une plaque de verre, ça se change, c’est très facile à trouver. Ce n’est qu’un peu de verre brisé et ça porte bonheur le verre blanc”. Une affaire qui finit bien finalement. 

Source : Femme Actuelle

Accueil / People / Affaire conclue : Sophie Davant casse l’objet d’un vendeur par maladresse sur France 2