Florent Pagny : comment Jean-Jacques Goldman l’a aidé à faire son retour ?

À un moment de sa carrière, Florent Pagny a eu besoin de l’aide de Jean-Jacques Goldman pour faire repartir sa carrière.

© Florent Pagny : comment Jean-Jacques Goldman l'a aidé à faire son retour ? - Source : Getty Images

Voir Ne plus voir le sommaire

Cela reste à la fin du mois de janvier que Florent Pagny a découvert qu’il avait un cancer du poumon. Précisément, il avait une tumeur inopérable sur un de ses poumons. Alors rapidement, il a dû commencer un traitement de chimiothérapie. La chaîne TF1 a décidé de lui rendre hommage en produisant un documentaire sous forme de film qui retrace sa vie et sa carrière. Et ce, par le biais de témoignages de ses proches. L’occasion pour les fans du chanteur d’en apprendre bien plus pour ce dernier. Comme quand Jean-Jacques Goldman l’a aidé à relancer sa carrière. On vous explique tout ici. 

Les débuts de Florent Pagny 

Dans ce documentaire, on peut voir les débuts de Florent Pagny, mais notamment de sa vie. Quand il était enfant, ce dernier avait énormément d’énergie, au point même d’être hyperactif. Et déjà, il semblait avoir une voix très puissante. Parmi les idoles de la chanson de ce garçon, on trouvait de biens grands noms. Johnny Hallyday, Michel Sardou et Gérard Lenorman. Pourtant, s’il semble préférer le rock ou la variété, sa mère souhaite qu’il exploite sa voix. Alors, elle décide de le mettre dans le chant lyrique dès 15 au conservatoire de Levallois-Perret. 

Mais cette sorte de chant ne semble pas convaincre le baryton qu’il devait. Alors bien vite, il commence à enchaîner les petits boulots, arrivant au bar club The Broad à Paris. Et là-bas, Florent Pagny rencontre un agent assez jeune, Dominique Besnehard. Finalement, il se retrouve à l’affiche de Télé folies tous en chaîne qui restait une comédie musicale sur Antenne 2. Après quoi, il commence à avoir des seconds rôles au cinéma comme dans l’As des as avec Jean-Pierre Belmondo et même Gérard Depardieu. 

La passion de la musique 

Après cela, Florent Pagny semble se redonner dans la musique. Il devient même ami avec Patrick Bruel qui lui marche bien dans cette industrie avec Marre de cette nana-là. Cela lui met donc le doute, mais il décide de lui aussi se lancer dans une carrière musicale. Il décide donc de proposer un premier titre avec les accords de The Rose de Bette Midler au piano. Et pour les paroles, il choisit de parler de quelque chose qui le touche, les ravages de la drogue. 

Car à ce moment, il voyait son ami Riton Liebman sombre lentement dans ce vice. Il sort donc son titre N’importe quoi et le sigle fonctionne à merveille. En tout, cela reste 700 000 exemplaires qui se vendent comme des petits pains. En 1988, il remporte le titre de Victoire de la Révélation masculine de l’année. 

La traversée du désert

Mais cette même année, Florent Pagny rencontre l’amour. Plus précisément, il a un coup de foudre pour une artiste de 11 ans plus jeune que lui, Vanessa Paradis. Et visiblement, ce coup de foudre semble réciproque. Ensemble, il forme l’un des couples les plus en vogue de leur époque. Mais face à cette présence constante de la presse dans leur vie, il sort le titre Presse qui roule en 1990. Malheureusement, cette chanson critiquant directement les journaux people va mettre fin à sa carrière et sa relation. 

Florent Pagny fait une rencontre, Kad Merad, animateur sur Ouï FM. Très vite, ils semblent devenir très liés. Il peut aussi compter sur un designer, Philippe Starck lui aussi son ami. Ce dernier lui trouve une maison et lui offre pour l’aider à se relever. Un peu plus tard, Florent Pagny fera une rencontre qui changera sa vie entière, et encore aujourd’hui. 

Florent Pagny rencontre la femme de sa vie

C’est deux ans après la sortie de son titre Presse qui roule que Florent Pagny va rencontrer celle qui semble la femme de sa vie. Azucena Caamaño va permettre au cœur de l’artiste de guérir et de retrouver à nouveau l’amour. Un amour qui dure encore aujourd’hui. Sa femme confie dans le documentaire que “Quand on s’est rencontrés, tout le monde me disait que c’était un chanteur fini”. Son ami Kad Merad le confirme “Il avait une sale réputation”. Mais le chanteur savait qu’avec son nouvel amour avec lui, il pourrait reprendre en main sa carrière. Mais pour y arriver, il aura besoin d’aide. 

Alors, pour être sûr de pouvoir relancer sa carrière, il fait appel à l’un des plus grands, Jean-Jacques Goldman. Florent Pagny ne savait pas si ce dernier accepterait, mais la chance de son côté, il accepte, mais avec une condition. Cette dernière reste que les deux chansons qu’il sortira seront signées par un pseudo, Sam Brewski. Et cela fonctionne. En 1994 le titre Si tu veux m’essayer fonctionne. Patrick Bruel témoigne “Jean-Jacques Goldman a été déterminant dans la renaissance, voire la naissance de Florent Pagny”. Et depuis cette remontée, la carrière du chanteur n’a plus connu de déclin. 

Source : Télé 7 jours

Accueil / People / Florent Pagny : comment Jean-Jacques Goldman l’a aidé à faire son retour ?